Paris : jugés pour avoir attaqué un policier et incendié sa voiture

Le 18 mai 2016, une voiture de police avait été attaquée et incendiée en marge d'une manifestation à Paris. Neuf personnes sont jugées ce mardi 19 septembre.

France 2

Une voiture de police en feu et un gardien de la paix parant les coups d'un manifestant à mains nues. Les images avaient choqué. C'était le 18 mai 2016 à Paris en plein mouvement social contre la loi Travail. Ce jour-là, un groupe d'ultragauche bloque son véhicule. Le policier brandit une arme à feu avant de se rétracter. Il sort alors de la voiture et repousse ses agresseurs à mains nues. Ces images le hantent encore.

Un procès polémique

Lors d'un procès qui débute ce mardi, il sera confronté pour la première fois à ses agresseurs, dont certains sont militants antifascistes. Au total, neuf prévenus comparaissent devant le tribunal correctionnel de Paris pour violences volontaires aggravées. Six d'entre eux encourent jusqu'à dix ans de prison. La défense parle d'un procès politique instrumentalisé par l'État. Il y a un an, Manuel Valls réclamait les sanctions implacables.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une voiture de police incendiée par des manifestants, le 18 mai 2016 à Paris.
Une voiture de police incendiée par des manifestants, le 18 mai 2016 à Paris. (SIMON GUILLEMIN / HANS LUCAS / AFP)