Météo : des records de chaleur pour un mois de septembre ont été enregistrés en France

Les températures ont parfois frôlé les 38 degrés dans certaines régions.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Deux Parisiens font une sieste sur une pelouse à Paris, le 11 septembre 2020. (- / AFP)

Des records de chaleur pour un mois de septembre ont été enregistrés lundi 14 septembre en France notamment à Tours, Orthez, Angers et Roissy dans la région parisienne, a annoncé Météo France.

À Orthez (Pyrénées-Atlantiques), il a fait 37,9 °C, l’ancien record était de 37,5 °C en 2016. Saint-Gervais (Haute-Savoie) a vu la température monter jusqu’à 35,7 °C alors que l’ancien record, 35,3 °C, datait de 2005. À Angers (Maine-et-Loire), il a fait 35,7°C, battant un l'ancien record 34,5 °C datant du 1953.

Le record de 1961 battu à Bourges

D’autre températures très élevées ont été enregistrées à Bourges dans le Cher (35,6 °C, ancien record 35,1 °C en septembre 1961), à Nevers dans la Nièvre (35,3 °C, ancien record 35,1 °C en septembre 1947), à Tours l’Indre-et-Loire, (35,1 °C, ancien record 34,5 °C en 2005), à Poitiers dans la Vienne (34,9 °C ancien record 34,8 °C en 1961).

Record aussi à Troyes dans l’Aube (34,8 °C, ancien record 33,7 °C en 2011), au Mans dans la Sarthe (34,7 °C, ancien record 34,6 °C en 1961), à Blois dans le Loir-et-Cher (34,8 °C, ancien record 34,1 °C en 2005), à Orléans (34,2 °C, ancien record 33,8 °C en 1953), Melun Seine-et-Marne (34,2 °C, ancien record 33,8 °C en 1947), Chartres dans l’Eure-et-Loir (34,2 °C, ancien record 33,8 °C au 1929).

Enfin, les deux villes de la région parisienne qui accueillent les deux aéroports ont vu le mercure grimper très haut : Roissy (33,9 °C, ancien record 32,5 °C en 2016) et Orly (34,4 °C, ancien record 33 °C en 2013).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Climat

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.