La France à l'abri des fortes chaleurs au moins "jusqu’au 20 juillet", estime le président de Predict, filiale de Météo France

"Les températures vont commencer à augmenter mais on espère qu'elles ne seront pas trop importantes", analyse sur franceinfo Alix Roumagnac, président de la société Predict, filiale "risques" de Météo France.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Les enfants se jettent à l'eau dans les bassins de la place Bellecour pour trouver un peu de fraicheur, le 19 juin 2021 à Lyon. (RICHARD MOUILLAUD / MAXPPP)

Alors que l'Espagne devrait enregistrer des records de températures ce week-end, la France, elle, semble à l'abri au moins "jusqu'au 20 juillet", estime sur franceinfo Alix Roumagnac, président de la société Predict, filiale "risques" de Météo France. Il ajoute que cette météo, avec "une France coupée en deux", devrait durer encore une dizaine de jours.

franceinfo : L'Espagne va-t-elle vraiment connaître des températures beaucoup plus élevées dans les jours qui viennent, par rapport à un mois de juillet classique ?

Alix Roumagnac : Oui, ce dimanche et lundi 12 juillet. L'épisode sera relativement court par rapport à ce qu'a pu connaître le Canada. C'est effectivement ce qu'on appelle un "dôme de chaleur". Ce n'est pas quelque chose de nouveau. Sous les anticyclones, l'air circule peu, et en période estivale, la chaleur monte jour après jour. C'est ce qu'il s'est passé sur l'Afrique du Nord. Et cet anticyclone va mordre sur le sud de l'Espagne dans les jours qui viennent. Les prévisions données sur cet événement dépassent les 45-46 degrés. Certaines prévisions approchent même les 50 degrés. Le sud de l'Espagne connaît des fortes chaleurs. Mais les latitudes ne sont pas les mêmes qu'au Canada, donc le phénomène sera un peu moins extraordinaire.

Cela veut dire que ça ne devrait pas concerner la France ?

Pour le moment, non. On a un temps assez maussade qui est lié à des dépressions qui sont sur les îles britanniques et sur le proche Atlantique. Et malheureusement ou heureusement, ce sont des dépressions qui nous protègent de cette remontée de l'anticyclone. Et qui vont nous protéger encore quelques jours. On a fait le point avec nos collègues de Météo France, la prévision n'est pas à l'arrivée tout de suite de la chaleur sur le territoire métropolitain.

"Les précipitations, liées à ces dépressions, vont se poursuivre jusqu'au 13 ou 14 juillet. Il faudra atteindre le 19 ou le 20 juillet pour que ça remonte jusqu'à la France."

Alix Roumagnac, président de la société Predict

à franceinfo

Est-ce que le beau temps qui règne dans la moitié sud de la France va durer tout le mois de juillet, sans trop de fortes chaleurs ?

Effectivement, ça va rester comme ça pour les dix jours à venir. Une France coupée en deux avec des températures pas trop chaudes et un peu d'humidité sur le nord de la France. Le sud va rester dans des températures estivales mais pas trop chaudes. Et peut-être qu'autour du 20 juillet, les températures vont commencer à augmenter mais on espère qu'elles ne seront pas trop importantes. Et ce type de phénomène de chaleur va devenir de plus en plus fréquent, c'est le premier effet de l'augmentation des températures globales, liée au dérèglement climatique.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Climat

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.