Cet article date de plus de cinq ans.

La banquise atteint son quatrième point le plus bas depuis le début des mesures

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 5 min.
La banquise atteint son quatrième point le plus bas depuis le début des mesures
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Alors que le sommet sur le climat va démarrer dans deux mois, la fonte de la banquise est un sujet stratégique.

La Nasa l'affirme avec ses mesures. On constate une disparition progressive de la banquise dans le pôle Nord. Un point crucial à quelques semaines de la Cop21
"En 36 ans, nous avons perdu une superficie de glace équivalente à six fois celle de la France. Il y a quelques années, aucun scientifique n'aurait pensé que cela irait aussi vite", explique Nicolas Chateauneuf.

Depuis une dizaine d'années, la fonte est de plus en pus marquée à cause en partie de la lumière du soleil. Les premières victimes sont les ours polaires ou les morses qui vivent sur la glace et perdent leur terrain de chasse. Mais de l'autre côté, un océan sans glace permettrait d'ouvrir de nouvelles voies maritimes en été.

Une fonte de la banquise qui ne remonte pas le niveau des mers

Mais cette fonte pourrait avoir des impacts sur les courants marins ou les vents d'altitude qui façonnent en grande partie la météo en Europe et en France.
Contrairement aux idées reçues, la fonte de la banquise ne fait pas monter le niveau des mers. La hausse du niveau de l'océan se doit à sa dilatation. Car plus l'eau est chaude, plus elle occupe l'espace. Elle s'explique aussi par la fonte des glaciers des montagnes. En 20 ans, l'océan a grimpé de 6 cm.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.