Dérèglement climatique : le pré-rapport alarmiste des experts du Giec

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Dérèglement climatique : le pré-rapport alarmiste des experts du Giec
franceinfo
Article rédigé par
C. Carnino. - franceinfo
France Télévisions

Le groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (Giec) a présenté un pré-rapport très sombre, mercredi 23 juin.

Peu importe le rythme des émissions de gaz à effet de serre, le changement climatique pourrait avoir des conséquences dévastatrices d’ici la moitié du siècle. Et elles se feront sentir bien avant 2050, selon le pré-rapport du Giec. Chaque année, de nombreuses parties du globe sont frappées par trois à quatre catastrophes météorologiques, comme la sécheresse, des incendies, des inondations ou encore des maladies transportées par des moustiques. “Des catastrophes naturelles calculées sur un chiffre de 1,5 degré Celsius, qui apporterait ces impacts irréversibles”, indique Christophe Carnino, journaliste franceinfo.

Fonte des glaciers de l’Arctique

Pire, les experts du Giec avancent la probabilité de 40% que le seuil des 1,5 degré Celsius soit dépassé d’ici 2025. Cette évolution pourrait avoir des effets irréversibles, comme la fonte des glaciers, notamment dans l’arc arctique, où le réchauffement climatique est trois fois plus rapide qu’ailleurs dans le monde. Ce point de non-retour entraînerait une montée du niveau des océans jusqu’à 13 mètres.  

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Climat

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.