COP21 : les contrôles aux frontières rétablis

À l'approche de la COP21, les policiers ont fait leur retour aux frontières. France 3 détaille ce dispositif exceptionnel.

FRANCE 3

Depuis vendredi 13 novembre dans la matinée, les policiers ont fait leur réapparition le long des frontières françaises. En tout ce sont 285 points de passage vers la France qui sont désormais sécurisés. Dans les trains, les aéroports et les zones portuaires, même chose, les autorités sont là. Le dispositif de 4 000 policiers aux frontières est renforcé par 26 000 agents de la sécurité publique. En tout, ce sont 30 000 agents qui sont déployés sur le terrain.

La crainte des groupuscules d'extrême gauche

Deux semaines avant l'ouverture de la COP21 au Bourget, le gouvernement espère limiter les risques de débordements et de troubles à l'ordre public. Il craint les activistes d'extrême gauche qui perturbent depuis plusieurs années les sommets internationaux. Les contrôles sont pour l'heure ponctuels, mais vont s'intensifier. "On va avoir trois phases. Une phase de contrôle aléatoire (...) Une phase de contrôle renforcée et puis dans les quelques jours qui précéderont le sommet du 29 et du 12, il y aura quatre jours de contrôles permanents", détaille Martin Patricio, responsable de la police aux frontières dans le Nord Pas-de-Calais Picardie. La fin de ce dispositif exceptionnelle est prévue le 13 décembre.

Le JT
Les autres sujets du JT
A la frontière franco-belge, à Halluin (Nord), un panneau indique l\'entrée en France, vendredi 6 novembre 2015. 
A la frontière franco-belge, à Halluin (Nord), un panneau indique l'entrée en France, vendredi 6 novembre 2015.  (CITIZENSIDE/THIERRY THOREL / CITIZENSIDE.COM / AFP)