Climat : le recul et la fonte des glaciers s'accélèrent

En France, une des conséquences du réchauffement climatique est le recul incessant des glaciers. Exemple dans le massif du mont Blanc.

France 3
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

C'était la Mer de Glace, aujourd'hui à marée basse à Chamonix (Haute-Savoie). Et aucune chance que le mouvement s'inverse, en deux siècles, elle a perdu plus de deux kilomètres de longueur. Lorsqu'il est mis en service, il y a seulement 28 ans, ce périphérique descend directement jusqu'au glacier. Ici, la fonte du glacier se mesure en escaliers.

Le manteau neigeux a perdu 24 mètres

"En 1988, le glacier était trois mètres au-dessous de nous. Aujourd'hui, il est 90 mètres plus bas", explique Jean-Marie Claret, responsable de la grotte de la Mer de Glace. Le glacier de Tignes (Haute-Savoie) est aussi en danger. Pendant les JO de 1992, des skieurs de fond s'affrontaient ici. En 2015, le manteau neigeux a perdu 24 mètres. Le recul amorcé au début du 20e siècle s'amplifie. La canicule de 2015 n'a rien arrangé. À moyen terme, les risques écologiques sont réels. L'hiver, le tourisme lié au ski risque de s'effondrer. En France comme ailleurs, les neiges sont de moins en moins éternelles.
 

Le JT
Les autres sujets du JT