Climat : la jeunesse s'est mobilisée dans le monde entier

Sydney, New York, Kinshasa, Tokyo... L'appel à marcher pour le climat, vendredi 20 septembre, a eu un retentissement mondial.

À New York (États-Unis), la clameur des marcheurs pour le climat, vendredi 20 septembre, s'est fait entendre à travers les gratte-ciels. Dans la ville-monde, de nombreux enfants ont quitté les cours pour défiler dans les rues avec la bénédiction des services éducatifs pour faire entendre leur indignation. À Berlin (Allemagne), un million de personnes ont battu le pavé.

L'Allemagne va investir 100 milliards d'euros

Du Kenya à la Grèce, de la Suisse à l'Australie en passant par les Philippines ou l'Afrique du Sud, toutes les populations ont voulu lancer un signal. Une pression populaire déjà entendue outre-Rhin. La chancelière allemande Angela Merkel a en effet annoncé vendredi un investissement massif de 100 milliards d'euros d'ici 2030 pour la protection du climat et la transition énergétique.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les écoliers australiens ont donné le coup d\'envoi des manifestations mondiales pour le climat, vendredi 20 septembre, à Sydney.
Les écoliers australiens ont donné le coup d'envoi des manifestations mondiales pour le climat, vendredi 20 septembre, à Sydney. (PETER PARKS / AFP)