Climat : comment expliquer le phénomène de sécheresse qui sévit en France ?

17 départements sont soumis à des restrictions d'eau en France à cause du manque de pluie des derniers mois. Le point avec Nicolas Chateauneuf en plateau pour le 20 Heures.

FRANCE 2

Un phénomène qui inquiète. Depuis le début de l'année, plusieurs zones de l'Hexagone présentent un niveau exceptionnellement bas de leurs nappes phréatiques. "Particulièrement le pourtour méditerranéen, la Vendée et le Centre. Or, les nappes phréatiques se rechargent surtout en hiver. Comme les pluies sont faibles, la recharge a été inefficace. Ce qui n'a pas amélioré la situation déjà compliquée de certaines nappes", détaille le journaliste de France 2 Nicolas Chateauneuf.

Aucun effet positif des orages 

Dans la nuit du mardi 18 au mercredi 19 juin, 3 000 impacts de foudre ont été recensés. "35 000 éclairs en 24 heures, notamment en Normandie et dans le Sud-Ouest (...), mais ces pluies ruissellent, car elles sont violentes ou alors elles sont directement pompées par la végétation du mois de juin, donc elles ne profitent pas aux nappes phréatiques", précise le journaliste. Selon les projections de Météo France, il y a 50% de chances pour que les températures de l'été 2019 soient plus élevées que les normales de saison. Une chaleur qui devrait permettre plus d'évaporation, mais aucune simulation fiable n'a été effectuée pour les pluies.

Le JT
Les autres sujets du JT
La sécheresse en Allemagne, près d\'Osterode, le 23 juillet 2018.
La sécheresse en Allemagne, près d'Osterode, le 23 juillet 2018. (FRANK MAY / PICTURE ALLIANCE / AFP)