Brésil : la déforestation de l'Amazonie s'est (encore) accélérée au mois de juin

Sous l'impulsion du nouveau président, Jaïr Bolsonaro, des terres agricoles et minières sont grinotées sur la forêt amazonienne. Une très mauvaise nouvelle pour la lutte contre le déréglement climatique.

Une zone déforestée de l\'Amazonie brésilienne, le 22 septembre 2017.
Une zone déforestée de l'Amazonie brésilienne, le 22 septembre 2017. (CARL DE SOUZA / AFP)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

La forêt amazonienne, outil essentiel pour limiter le dérèglement climatique, continue de fondre. Au mois de juin 2019, la déforestation a accéléré de 88,4% par rapport à juin 2018, selon l'agence spatiale brésilienne, citée jeudi 4 juillet par Reuters. Ce chiffre, provisoire, confirme la tendance observée ces derniers mois. Sur les 11 premiers mois de l'année, 4 565 km2 – soit la taille d'un département comme les Hautes-Pyrénées – de forêts ont été abattus. Cela représente une augmentation de 15% par rapport à l'année précédente.

"Bolsonaro a aggravé la situation"

Pour les associations environnementales, cette accélération est une conséquence du discours du nouveau président. Jaïr Bolsonoro a critiqué les amendes distribuées par l'agence environnementale brésilienne pour déforestation et appelé à développer l'Amazonie. "Bolsonaro a aggravé la situation. Il a fait une puissante attaque rhétorique", explique à Reuters Paulo Barreto, de l'association Imazon.

Paulo Adario, de l'ONG Greenpeace, espère que le chiffre final pour l'année écoulée permettra de remettre la pression sur le gouvernement. "Quand ils auront les chiffres définitifs, si c'est très élevé, ce sera un cauchemar pour Bolsonaro. C'est quelque chose de très important d'un point de vue international et national, parce que l'Amazonie est un symbole", développe-t-il. Interrogé par Reuters, le ministre de l'Environnement, Ricardo Salles a assuré qu'il avait pris "toutes les mesures pour combattre la déforestation illégale".