Le record de chaleur en Europe a été atteint en Sicile : "C'était une journée complètement infernale, sans climatiseur on ne pouvait pas survivre"

À Floridia, ville du sud de la Sicile, la température a atteint 48,8 degrés mi-août, un record inédit en Europe.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min.
La place centrale de la ville de Floridia, en Sicile, où la température a atteint le record de 48,8 degrés le 11 août 2021.  (BRUCE DE GALZAIN / RADIO FRANCE)

L'été 2021 aura été marqué une nouvelle fois par des vagues de chaleur, notamment dans le nord de l'Europe et en Scandinavie où les températures ont flirté avec 35 degrés. Mais en Europe, le record de la plus haute température jamais enregistrée a été battu par l'Italie. C'est en effet en Sicile, dans la petite ville de Floridia, que le mercure a atteint 48,8 degrés le 11 août dernier.

>> Fortes chaleurs estivales : "Il n'a jamais fait aussi chaud en Europe depuis que l'on fait des mesures", affirme un prévisionniste

Dans cette ville de 23 000 habitants, à une dizaine de kilomètres de Syracuse, dans les terres du sud de la Sicile, la place centrale est déserte jusqu'à 5 heures de l'après-midi. Puis des enfants apparaissent, jouent au foot contre le mur de l'église et les anciens, quelques fois torses nus, viennent s'installer sur les bancs. Salvatore, 77 ans, se souvient de ce 11 août 2021. "C'était une journée infernale complètement infernale, sans climatiseur on ne pouvait pas survivre, raconte-t-il. Je suis sorti et rentré immédiatement parce qu'on ne pouvait pas rester dehors !"

Mais au-delà de cette journée caniculaire qui a frôlé les 50 degrés au soleil, ce qui inquiète surtout son comparse Antonino, 73 ans, c'est l'impact de cette vague de chaleur sur les agrumes. Cette partie de la Sicile, et Syracuse notamment, est une terre d'orangers et de citronniers mais pas sans pluie, ni avec cette chaleur ! "La production de citrons pour cette année c'est fini ! Nous avons des oranges mais les plantes meurent toutes seules. Nous avons des figuiers mais là encore, ils se sont exterminés eux-mêmes !", se désole le septuagénaire. 

Le réchauffement climatique au coeur des préoccupations

Pour autant, ce record de chaleur ne change pas grand chose au problème, selon Elio, qui tient la pharmacie sur la place centrale. "On a déjà oublié, ce n'est même plus dans nos têtes, constate-t-il. Oui, on parle du record comme ça, mais bon ce n'est même pas un record intéressant, on en préférerait d'autres. On a un peu peur que la température soit encore plus élevée les prochaines années, mais qu'est-ce que vous voulez qu'on fasse ? Il n'y a rien à faire !" dit-il, fataliste. 

Beaucoup disent que c'est au politique de prendre des décisions pour lutter contre le réchauffement climatique. Mais le seul ici qui semble réellement s'inquiéter et veut surtout changer les mentalités, c'est le curé de l'église Saint-Barthélémy, Don Alessandro Genovese, 37 ans. "Il y a quelques jours, en célébrant la solennité de Saint-Barthélémy, j'ai lancé un appel à mes concitoyens en leur disant que c'est grâce à nos choix - aussi petits soient-ils - que l'on répond au Créateur. Dans cette commune par exemple, on fait le tri des déchets depuis plusieurs années. La jeune génération semble avoir pris conscience de l'attention à l'environnement, mais ce n'est pas suffisant", alerte-t-il.

"On a l'impression que rien ne change. Alors ce qui vient de se passer à Floridia est un signal d'alarme pour l'Europe, pour le monde. On doit se réveiller !"

Don Alessandra Genovese, curé à Floridia

à franceinfo

En cette fin août à Floridia, il ne faisait que 35 degrés mais avec l'humidité on dépassait facilement les 40 degrés en température ressentie.

Record de chaleur battu cet été en Sicile - Le reportage, à Floridia, de Bruce de Galzain
écouter

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Canicule

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.