Fortes chaleurs estivales : "Il n'a jamais fait aussi chaud en Europe depuis que l'on fait des mesures", affirme un prévisionniste

La canicule qui s'abat sur une partie de la France ne va pas durer, selon Frédéric Nathan, prévisionniste à Météo France. La semaine prochaine, on va retrouver des valeurs de saison.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Canicule (illustration). (JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)

Les températures battent des records en ce mois d'août. 48,8 degrés en Sicile mercredi après-midi. En France, la Drôme et les Alpes-de-Haute-Provence sont en vigilance orange canicule. "Il n'a jamais fait aussi chaud en Europe depuis que l'on fait des mesures", a expliqué jeudi 12 août sur franceinfo Frédéric Nathan, prévisionniste à Météo France.

franceinfo : Comment expliquez-vous de telles températures ?

Frédéric Nathan : Les 48,8 degrés à Syracuse sont un record pour l'Europe. Il n'a jamais fait aussi chaud en Europe depuis que l'on fait des mesures. Ces températures exceptionnelles s'expliquent par la situation météorologique et parce qu'on a depuis plusieurs semaines une masse d'air particulièrement chaude sur le Maghreb. Quand la situation météorologique s'y prête, cette masse d'air très chaud remonte sur le sud de l'Europe. C'est pour ça qu'on a pu observer fin juillet début août des températures exceptionnelles sur tout le sud-est de l'Europe. On a battu de nombreux records. Aujourd'hui, cette masse d'air déborde à nouveau et on a un record absolu de températures exceptionnelles notamment en Tunisie avec 50,3 degrés. C'est du jamais vu en Tunisie. Il y a aussi eu de nombreux records en Algérie.

Est-ce cela qu'on appelle à dôme de chaleur ?

Ce qu'on appelle un dôme de chaleur c'est tout simplement une situation anticyclonique. Des hautes pressions avec une masse d'air très chaude, le fait qu'il y ait ces hautes pressions cela favorise encore une remontée des températures, cela fait un peu comme un effet de pompe à vélo. C'est ce que vivent les pays d'Afrique du Nord depuis plusieurs semaines et cela va se poursuivre pour eux même si pour nous l'air le plus chaud va commencer à refluer pour la semaine prochaine.

À quoi doit-on s'attendre en France ?

Pour les trois jours qui viennent, jusqu'à dimanche compris, on va avoir des températures très élevées sur le Sud-Est, elles pourraient dépasser localement les 40 degrés dans l'arrière-pays provençal, des températures de nuit qui pourraient dépasser les 20 degrés. Cela justifie le passage en vigilance canicule. À partir de dimanche, les températures vont commencer légèrement à baisser et la semaine prochaine on va retrouver des valeurs de saison.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Canicule

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.