Canicule : la ville de Coubron prend soin des personnes à risque

Sensibiliser et surveiller les personnes âgées et isolées pendant la canicule, tel est le mot d’ordre de la ville de Coubron.

FRANCE 2

Après la canicule de 2003 qui avait fait 15 000 victimes, des mesures nationales ont été prises pour faire face à ces fortes chaleurs. Mais ce n’est pas tout. Des initiatives municipales ont également vu le jour. A Coubron, la police organise ainsi des rondes de surveillance auprès des plus fragiles.

"Vous avez les bouteilles d’eau, des brumisateurs", détaille l’un des policiers, au micro de France 2. Un équipement indispensable, livré tous les jours à une cinquantaine de personnes âgées et isolées dans la commune. 

"On se sent quand même sécurisé" 

L’idée est aussi de créer un lien de confiance afin de bien faire passer les recommandations essentielles et sensibiliser les personnes les plus vulnérables. "On se sent quand même sécurisé. On se dit ‘si on n’est pas bien, on appelle'", admet une dame, visiblement rassurée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des personnes âgées ont été dévalisées par deux femmes se faisant passer pour des employées de mairie venues dans le cadre de la veille canicule, le 18 août 2012 à Rennes. 
Des personnes âgées ont été dévalisées par deux femmes se faisant passer pour des employées de mairie venues dans le cadre de la veille canicule, le 18 août 2012 à Rennes.  (LIONEL BONAVENTURE / AFP)