Alpes-Maritimes : "Les quatre hélicoptères de l'armée" ont "pu mettre à l'abri environ 270 personnes en situation critique", selon l'État-major

Invité de franceinfo, Frédéric Barbry, porte-parole de l'État-major des armées, fait un point sur les opérations de secours dans les Alpes-Maritimes après les intempéries qui ont dévasté certains villages.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La rivière a provoqué des dégats monumentaux le long de la vallée de la Vésubie, dans les Alpes-Maritimes. (FRANTZ BOUTON / MAXPPP)

"Les armées ont déployé deux modules aériens avec quatre hélicoptères de transports lourds qui ont pu ce soir évacuer et mettre à l'abri environ 270 personnes isolées, en situation critique et qui ont été rapatriées dans différents centres", a indiqué dimanche 4 octobre sur franceinfo le colonel Frédéric Barbry, porte-parole de l'État-major des armées, après les intempéries qui ont balayé les vallées de la Roya, de la Tinée et de la Vésubie dans les Alpes-Maritimes.

"Ces hélicoptères ont permis d'acheminer des stocks conséquents d'eau mais également des groupes électrogènes pour fournir de l'électricité dans des endroits les plus critiques", a-t-il détaillé.

Priorité : rétablir la viabilité des routes

"Pour la partie terrestre, nous avons engagé toute la journée des missions de reconnaissance, d'expertise qui vont permettre dès demain [lundi 5 octobre] d'employer et d'utiliser différentes unités du génie qui vont pouvoir œuvrer avec des camions-bennes avec des grosses pelleteuses pour dégager les axes et remettre en état tout ce qui pourra l'être", a-t-il ajouté.

"Il y aura une équipe de bûcheronnage qui viendra avec des citernes de ravitaillement en eau potable de l'éclairage et deux unités qui vont venir renseigner de la praticabilité des axes, trouver les voies de contournement et aider tous les secours pour faire en sorte de rétablir le plus rapidement possible la circulation et la viabilité des axes", a insisté le colonel Frédéric Barbry, porte-parole de l'Etat-major des armées.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.