DIRECT. Tempête Alex : Enedis annonce un retour à la normale sur le réseau électrique en Bretagne

Au moins huit personnes ont été emportées par le torrent de boue et restent portées disparues. Une dizaine d'autres sont recherchées faute d'avoir donné signe de vie.

Des ouvriers d\'Enedis travaillent sur des lignes à haute tension après le passage de la tempête Alex, à Sarzeau (Morbihan), le 2 octobre 2020.
Des ouvriers d'Enedis travaillent sur des lignes à haute tension après le passage de la tempête Alex, à Sarzeau (Morbihan), le 2 octobre 2020. (LOIC VENANCE / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Le gestionnaire du réseau de distribution d'électricité Enedis a annoncé un retour à la normale en Bretagne, dimanche 4 octobre, après que le passage de la tempête Alex a provoqué de nombreuses coupures d'électricité. "Grâce à une mobilisation d'ampleur sur l'ensemble du territoire, et particulièrement dans le Morbihan qui a été très touché par la tempête, Enedis annonce un retour à la normale sur le réseau électrique breton ce dimanche soir (...) à 20h", indique un communiqué.

 Près de 1 000 pompiers mobilisés dans les Alpes-Maritimes. "Hier, nous avons commencé à mettre [en place] un pont aérien par lequel environ 150 personnes ont été évacuées et donc extirpées un peu de la problématique pour revenir sur le littoral", selon les pompiers. 

Au moins huit personnes portées disparues. Selon le dernier bilan des autorités, dimanche matin, huit personnes étaient toujours portées disparues dans les vallées de la Roya et de la Vésubie après avoir été vues emportées par les flots. Dix autres "nécessitent encore une levée de doute", précisent les pompiers. "Ce bilan va encore, malheureusement, s'alourdir", a déclaré le préfet Bernard Gonzalez sur BFMTV, dimanche.

Le travail des secours compliqué par les dégâts. "Il faut rétablir les voies de communication pour permettre l'accès des secours, expliquent les pompiers. Les recherches continuent bien sûr, avec des reconnaissances d'endroits isolés." Dans ces derniers, encore inaccessibles, les reconnaissances se font avec des moyens aériens.

Quatre hélicoptères militaires mobilisés. L'armée annonce avoir mobilisé quatre hélicoptères lourds pour assurer le transport des secours et l'évacuation d'habitants mais aussi pour ravitailler les villages isolés des Alpes-Maritimes. Des militaires du génie sont également mobilisés pour dégager les routes.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #ALEX

23h17 : On ferme pour la nuit ! Non sans avoir jeté un dernier coup d’œil à l'actualité très riche de ce dimanche soir.

C'était attendu, c'est tombé ce soir : Paris et les départements de la petite couronne basculent en zone d'alerte maximale. Concrètement, cela veut dire que les bars seront fermés dès mardi que les restaurants devront appliquer un protocole renforcé. Dans les zones d'alerte maximale et renforcée, la jauge des facs est réduite à 50%. D'autres annonces seront faites demain.

"Le bilan va encore s'alourdir", annonce le préfet des Alpes-Maritimes. Au moins huit personnes ont été emportées par le torrent de boue et restent portées disparues. Une dizaine d'autres sont recherchées faute d'avoir donné signe de vie. Côté italien, on découvre aussi plusieurs victimes. Les dernières informations dans notre direct.

Le "non" à l'indépendance l'emporte de justesse lors du référendum organisé en Nouvelle-Calédonie. On vous résume les cinq enseignements de ce scrutin dans cet article.


• Il a frôlé l'exploit... juste frôlé. Le Français Hugo Gaston, 239e mondial, a poussé l'Autrichien Dominic Thiem, 3e mondial, dans ses derniers retranchements au cours d'un match en cinq sets, en 8e de finale. Plus tôt dans la journée, Caroline Garcia avait été elle aussi éliminée.

Rendez-vous demain, six heures, pour la suite de ce live.

21h13 : Deux jours après le passage de la tempête Alex, un pont aérien a été mis en place à Saint-Martin-Vésubie pour aider les sinistrés. Reportage de France 2.




(FRANCE 2)

20h02 : @Adrien Vu l'état des routes, il vaut vraiment mieux s'abstenir et laisser ça à des professionnels. Des collectes de fournitures et d'argent ont été organisées par les autorités locales, c'est là que vous pouvez être le plus utile pour le moment.

20h01 : Bonsoir, que disent les autorités en ce qui concerne les citoyens (pleins de bonnes attentions) qui veulent aller à Breil-sur-Roya aider ?

19h58 : Il est 20 heures, faisons un point rapide sur l'actualité de ce dimanche soir.

"Le bilan va encore s'alourdir", annonce le préfet des Alpes-Maritimes. Au moins huit personnes ont été emportées par le torrent de boue et restent portées disparues. Une dizaine d'autres sont recherchées faute d'avoir donné signe de vie. Côté italien, on découvre aussi plusieurs victimes. Les dernières informations dans notre direct.

Sensation en cours sur le Court Central de Roland-Garros, où Hugo Gaston, 239e mondial et dernier Français en lice, est en train de mener la vie dure à Dominic Thiem, 3e mondial. On entame le cinquième set.

"Le président va mieux", assurent les médecins de Donald Trump, qui ont donné une deuxième conférence de presse en deux jours sur l'état de leur patient. Selon eux, le président pourrait regagner la Maison blanche dès lundi.

Le "non" à l'indépendance l'emporte de justesse lors du référendum organisé en Nouvelle-Calédonie. On vous résume les cinq enseignements de ce scrutin dans cet article.

19h40 : Au moins quatre corps ont été récupérés sur les rives méditerranéennes de la Ligurie (Italie), annoncent l'agence Ansa et d'autres médias italiens. Les autorités ligures n'ayant pas fait état de disparus jusqu'ici, l'hypothèse privilégiée des enquêteurs est que certaines des victimes sont des personnes portées disparues ou recherchées en France.

18h44 : "Ce lundi au plus tard, plus aucune commune de la métropole de Nice ne sera inaccessible par route", selon Christian Estrosi, le maire de Nice, cité par France 3 Provence-Alpes-Côté d'Azur, qui détaille les axes les plus touchés.

18h31 : Nous vous proposons aussi un diaporama avant/après pour mesurer l'étendue des dégâts.

18h30 : "Les armées ont déployé deux modules aériens avec quatre hélicoptères de transports lourds qui ont pu ce soir évacuer et mettre à l'abri environ 270 personnes isolées, en situation critique et qui ont été rapatriées dans différents centres."

Frédéric Barbry est revenu sur l'intervention de l'armée sur l'antenne de franceinfo tout à l'heure.

18h13 : 18 heures et des briquettes, faisons un point sur l'actualité.

"Le bilan va encore s'alourdir", concède le préfet des Alpes-Maritimes. Au moins huit personnes ont été emportées par le torrent de boue et restent portées disparues. Une dizaine d'autres sont recherchées faute d'avoir donné signe de vie. Côté italien, on découvre aussi plusieurs victimes. Les dernières informations dans notre direct.

Les médecins de Donald Trump ont donné une deuxième conférence de presse en deux jours sur l'état de santé de leur patient : "le président va mieux", martèlent-ils, en reconnaissant qu'il a connu deux baisses de niveau d'oxygène et est désormais soigné aux stéroïdes et au Remdesivir.

Le "non" à l'indépendance l'a emporté lors du référendum, mais avec une marge plus réduite qu'en 2018. Le vote loyaliste a recueilli 53,26% des voix, contre 46,74% pour le vote indépendantiste, après dépouillement de l'ensemble des bureaux de vote.

Caroline Garcia a pris la porte en 8e de finale, et Hugo Gaston est très mal embarqué face au n°3 mondial Dominic Thiem (4-6, 4-6, 1-1). Ce n'est pas la journée des Français Porte d'Auteuil.

18h04 : Selon les informations de France Télévisions, les secouristes italiens ont retrouvé trois corps en mer, deux ce matin, un cet après-midi. On ignore encore leurs identités, on sait juste qu'il s'agit de deux hommes et d'une femme, nous indiquent la protection civile italienne et les gardes-côte.

17h55 : Nos camarades de France 3 Provence-Alpes-Côte d'Azur consacrent une édition spéciale aux terribles intempéries dans les Alpes Maritimes. C'est à voir ici ! !

16h29 : Un pilote d'hélicoptère de la Sécurité civile partage sur les réseaux sociaux des images aériennes des paysages dévastés par la tempête.

16h30 : Le préfet des Alpes-Maritimes affirme à l'instant sur BFMTV qu'un corps a bien été retrouvé "à proximité de Vintimille", mais on ne dispose pas d'une"pas d'identification précise". Et il a également évoqué un autre corps "retrouvé dans un véhicule", sans donner plus de détails.

16h21 : Selon les pompiers italiens, le corps d'un berger français a été retrouvé dans la Roya. "Le corps sans vie du berger de nationalité française porté disparu depuis hier sur le col de Tende a été retrouvé", écrivent-ils sur leur compte Twitter.

16h19 : @Curieuse Quand on parle d'une personne portée disparue, cela veut dire que ses proches n'ont plus de nouvelles. Quand elle est "introuvable", cela veut dire qu'on n'a plus trace d'elle mais qu'on ne dispose pas de témoignage disant par exemple qu'elle était sortie au moment des intempéries ou même qu'elle se trouvait sur zone au moment du déluge.

16h15 : Bonjour. En lisant vos annonces suite à la tempête Alex, je m’interroge, quelle est la différence entre une personne portée disparue et une personne introuvable ?

15h54 : Après les intempéries dans les Alpes-Maritimes, qu'est devenu le parc Alpha et les loups qui y vivent ? Selon la préfecture du département, citée par Le Parisien, le parc est détruit et le sort des animaux est en suspens. Sur Facebook, les responsables du parc invitent à ne pas se laisser influencer par les rumeurs, car pour l'instant, ils n'ont pas pu se rendre sur les zones touchées.

15h29 : Les habitants de la vallée de la Roya, coupée du monde, sont privés d'eau et d'électricité. Les secours se sont engagés dans une course contre la montre pour leur venir en aide, d'autant que les conditions météorologiques se dégradent et rendent le survol aérien difficile. France 2 a rencontré ces habitants en état de choc.




14h27 : Voici un nouveau point sur l'essentiel de l'actualité en ce début d'après-midi, un peu plus tard que prévu, en raison de l'intervention d'Emmanuel Macron sur le référendum sur l'indépendance de la Nouvelle-Calédonie :

• A l'issue du référendum organisé en Nouvelle-Calédonie, le "non" à l'indépendance l'a emporté, mais avec une marge plus réduite qu'en 2018. Le vote loyaliste a recueilli 53,26% des voix, contre 46,74% pour le vote indépendantiste, après dépouillement de l'ensemble des bureaux de vote.

Deux jours après les crues exceptionnelles, près de 1 000 pompiers sont mobilisés dans les Alpes-Maritimes pour rechercher les personnes disparues et rétablir les voies de communication. Selon le dernier bilan des autorités, huit personnes sont toujours portées disparues. Dix autres "nécessitent encore une levée de doute", précisent les pompiers.

Testé positif au Covid-19 et hospitalisé depuis vendredi, le président américain Donald Trump a dit hier soir qu'il allait "beaucoup mieux" mais que les jours à venir représenteraient "le vrai test" pour lui. Son médecin a ensuite précisé que son patient n'était "pas encore tiré d'affaire".

Anne Hidalgo, Laurent Wauquiez, Bernard Cazeneuve... Quelque 173 figures politiques françaises appellent la France, à sortir de sa position de neutralité face à "l'agression azerbaïdjanaise contre les Arméniens" dans le Haut-Karabakh, une région séparatiste que l'Azerbaïdjan cherche à reconquérir.

12h30 : Voici un nouveau point sur l'essentiel de l'actualité à la mi-journée :

La Nouvelle-Calédonie retient son souffle dans l'attente des résultats du deuxième référendum sur l'indépendance, marqué par une mobilisation sans précédent, largement supérieure à celle du premier scrutin il y a deux ans. Emmanuel Macron doit s'exprimer à 13 heures depuis l'Elysée, une fois que les résultats officiels auront été proclamés. Suivez notre direct.

Deux jours après les crues exceptionnelles, près de 1 000 pompiers sont mobilisés dans les Alpes-Maritimes pour rechercher les personnes disparues et rétablir les voies de communication. Selon le dernier bilan des autorités, huit personnes sont toujours portées disparues. Dix autres "nécessitent encore une levée de doute", précisent les pompiers.

Testé positif au Covid-19 et hospitalisé depuis vendredi, le président américain Donald Trump a dit hier soir qu'il allait "beaucoup mieux" mais que les jours à venir représenteraient "le vrai test" pour lui. Son médecin a ensuite précisé que son patient n'était "pas encore tiré d'affaire".

Quelque 1 400 personnes, salariés de Bridgestone et leurs familles, élus et habitants de Béthune (Pas-de-Calais), ont participé à une marche silencieuse dans l'espoir de voir le géant japonais revenir sur sa décision de fermer son usine de pneumatiques.

11h43 : Environ 150 personnes ont été secourues dans les Alpes-Maritimes depuis hier, rapporte le commandant Fabrice Gentili, porte-parole du Sdis 06. "Hier, nous avons commencé à mettre en place un pont aérien par lequel environ 150 personnes ont été évacuées et donc extirpées un peu de la problématique pour revenir sur le littoral", poursuit Fabrice Gentili. Une douzaine d'hélicoptères sont engagés dans le département, qui font "un ballet incessant entre les différents secteurs des différentes vallées".

11h32 : Il est toujours difficile d'atteindre les sinistrés après les torrents de boue qui ont dévasté l'arrière-pays niçois. Les habitants de Breil-sur-Roya sont ravitaillés par train. Si la ligne Nice-Breil-Tende reste fermée entre Breil et Tende, la SNCF a pu faire circuler un train de secours, avec 3 000 bouteilles d'eau à bord, débarquées pendant la nuit.