Cet article date de plus de neuf ans.

Le Caire : ambiance dans la ville

Publié
Temps de lecture : < 1 min.
Article rédigé par
France Télévisions

Après certains antidouleurs, certains anti-inflammatoires, c'est un decontractant musculaire qui est retire des pharmacies.

C'est une molécule qui est en cause : le tétrazépam. Elle est présente dans le décontractant musculaire Myolastan et dans ses générique comme le Panos. Le tétrapézam peut être dans des cas très rares, dangereux pour la santé. C'est pourquoi il est retiré de la vente au nom du principe de précaution. D'ailleurs, la notice met en garde contre les risques de réactions.

C'est la multiplication d'effets secondaires. Ce sont des réactions cutanées qui peuvent aboutir à un décollement de la peau sur certaines zones et dans certains cas extrêmes peuvent être mortels.

Ce médicament soulageait les lombalgies et autres problèmes de dos : son retrait de la vente laisse de nombreux médecins perplexes, car il n'existe pas d'équivalent pour soigner des contractions musculaires.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.