Isère : colère au 115

a revoir

Présenté parElise Lucet

Diffusé le 30/04/2014Durée : 00h50

Voir la vidéo
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

En Isère, par souci d'économies, la préfecture décidé que le 115, numéro d'urgence pour les sans-abri, ne fonctionnerait plus 7 jours sur 7 et 24H sur 24. Il n'y a plus personne de minuit à 7H, les appels sont basculés sur les pompiers ou la police. Les associations qui viennent én aidé aux déshérités sont révoltéés.

Toutes les nuits ils sillonnent la ville. En lien permanent avec le 115, les bénévoles du Samu social vont à la rencontre de ceux qui ont appelé le service d'urgence pour les sans-abri. Mais dès l'an prochain à Grenoble, le 115 ne répondra plus entre minuit et 7 h du matin.

On a encore des appels, on doit aller à la gare. Ça n'arrête pas d'appeler.

Les associations l'ont appris par ce courrier envoyé par les services de la préfecture. L'Etat évoque des difficultés financières sans précédent liés au manque de crédits. il faudra appeler les autres services d'urgence, pompiers, gendarmerie, Samu.

On a en moyenne trois appels par nuit. Mobiliser une personne et un service 7 h pour 3 appels, alors que le 115 est saturé en journée et en soirée, c'était pas le plus efficace.

Retour à la maraude. Le 115 a signalé au Samu social 3 sans-abri devant la gare de Grenoble Il est 00 h 30, les bénévoles informent les trois hommes des nouvelles règles du service d'urgence.

C'est incroyable, rogner des subventions pour des gens qui sont dans la merde, c'est choquant.

C'est inacceptable ! Demain on abandonne ces gens totalement.

L'économie envisagée est de 15.000 E par mois. Devant l'émotion suscitée, la préfecture vient d'annoncer qu'elle reprend le dialogue avec les associations. Elle pourrait reporter l'entrée en vigueur de l'interruption nocturne du 115.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==