Iran : le résultat des élections présidentielles

a revoir

Présenté parLaurent Delahousse

Diffusé le 15/06/2013Durée : 00h40

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Voilà pour les titres, bonsoir à tous. On commence avec l'élection des le premier tour du nouveau président iranien. Hassan Rohani succède à Mahmoud Ahmadinejad, l'homme qui, durant 8 années, n'a cessé de défier l'occident. Que faut-il penser de l'arrivée de celui qui était qualifié de candidat modéré.

Il porte le turban blanc et la cape des mollahs. Voici le visage du nouveau président d'Iran. Hassan Rohani, 64 ans, du camp des modérés. Le religieux a été élu dès le premier tour, avec une large avance. Une victoire surprise dans cette élection ultraverrouillee. Car Hassan Rohani est le candidat qui a le plus critiqué le régime tout au long de sa campagne. Dans ses meetings très suivis par les jeunes, il a réclamé la libération des prisonniers politiques après l'élection contestée de 2009. Il a dénoncé les dérives autoritaires et répété que l'Iran devait sortir de l'isolement en renouant avec l'occident. Lors du dernier débat télévisé, il s'est montré très direct.

Nous avons besoin de sortir de l'extrémisme. Cela concerne aussi notre politique étrangère. Nous devons protéger les intérêts de notre pays et la sécurité nationale de manière à permettre au peuple d'y participer politiquement, socialement et économiquement.

L'allusion à la rigidité du président Ahmadinejad sur le programme nucléaire est claire. Et Hassan Rohani s'y connaît. Il a été négociateur en chef sur le dossier avant d'être remercié par le président qui l'avait même qualifié de traître parce qu'il cherchait le compromis avec les Occidentaux.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==