Cet article date de plus d'un an.

"Un enfant meurt du paludisme toutes les deux minutes. Accélérons le mouvement" : le ministère de la Santé retire une affiche après une gaffe

Ce visuel, diffusé sur Twitter, appelait à continuer le combat contre cette maladie, mais sa formulation "pouvait prêter à confusion", reconnaît le ministère.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une capture d'écran d'un tweet du ministère des Solidarités et de la Santé publié le 25 avril 2019, et retiré le 2 mai, car son message "prêtait à confusion". (MINSOLISANTE / TWITTER)

Dans un message publié sur Twitter le 25 avril, le ministère des Solidarité et de la Santé appelait "en finir avec le paludisme". Mais le visuel qui accompagnait ce tweet portait un message à contresens. "Un enfant meurt du paludisme toutes les deux minutes", puis, plus bas, "accélérons le mouvement". Cette affiche ratée a suscité un flot de commentaires ironiques ou agacés sur les réseaux sociaux, auxquels le ministère a répondu samedi 4 mai, retirant le visuel. 

"Nous retirons de notre profil le visuel que vous nous avez signalé et qui pouvait prêter à confusion", concède le ministère, qui rappelle, avec d'autres exemples à l'appui, qu'"Accélérons le mouvement" est le slogan d'une campagne contre le paludisme du Fonds mondial. Il est la traduction de la version anglophone du slogan, "Step up the fight", où le terme de "combat", traduit en français par "mouvement", ne prêterait pas à la même confusion.

"Sérieusement, personne ne relit jamais ?" a notamment réagi le premier secrétaire du PS, Olivier Faure, en réponse au message du ministère de la Santé. L'humoriste Guillaume Meurice a également ironisé sur cette erreur.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.