VIDEO. La France ne souhaite pas "cibler" Huawei, affirme Bruno Le Maire

La France ne bannira pas le géant chinois des télécoms Huawei comme l'ont fait les États-Unis, mais veillera à garentir sa souveraineté et l'accès du pays aux meilleures technologies, a affirmé le ministre de l'Economie. 

franceinfo

"Notre position est différente des Américains sur ce sujet-là. Nous ne voulons pas cibler une entreprise ou une autre" a déclaré le ministre de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire, mercredi 22 mai sur franceinfo. Les Etats-Unis ont annoncé la semaine dernière une interdiction de commercer avec Huawei, amenant Google à décider de couper les ponts avec le deuxième fabricant mondial de smartphones. "Il y a aujourd'hui beaucoup d'opérateurs qui travaillent sur la 4G avec Huawei", a rappelé Bruno Le Maire.

L'administration Trump estime que le groupe chinois menace la sécurité nationale américaine et la vie privée de ses utilisateurs en raison de ses liens étroits avec le gouvernement chinois. "Nous fixons des lignes très claires : respect de la souveraineté nationale et meilleur niveau technologique,"a précisé Bruno Le Maire.

Nous veillerons à ce qu'il n'y ait pas d'ingérence, et en même temps nous voulons garantir le meilleur accès technologique pour nos entreprises et les particuliers dans notre pays.

Bruno Le Maire

En effet, cette décision américaine pourrait avoir des conséquences sur le déploiement de la 5G en FranceHuawei se présentant comme le leader incontesté de cette technologie. "Nous n'avons pas de 5G et nous allons déployer la 5G, a convenu le ministre. Mais comment est-ce que nous voulons la déployer ? D'abord en garantissant notre souveraineté, en garantissant notre indépendance, donc nous devons avoir toutes les garanties, et en ayant le meilleur niveau technologique."

Bruno Le Maire sur franceinfo mercredi 22 mai 2019.
Bruno Le Maire sur franceinfo mercredi 22 mai 2019. (FRANCEINFO)