Téléphones portables : attention à la dépendance

Se passer de son smartphone, c'est l'initiative des trois jours sans téléphone portable. Une idée née il y a seize ans. Selon une étude, près d'un Français sur cinq consulte son portable moins de cinq minutes après s'être réveillé. Une vraie dépendance.

France 3

Journée sans portable dans ce collège alsacien, les élèves tentent de jouer le jeu, enfin pas tous. "C'est un peu dur, car on a l'habitude d'en avoir un en poche et de jouer avec", explique un élève. "Ils sont tous ailleurs, ils sont dans leur monde sur leurs écrans et déconnectés de la vie réelle", ajoute une enseignante. Les grands eux aussi ont souvent du mal à lâcher leur smartphone, nouveau couteau suisse numérique.

41% des Français l'utilisent la nuit

"On a appris à vivre avec, il nous sert de réveil, de tout", explique une jeune femme. D'autres, jeunes ou moins jeunes, s'en passent plus facilement. "J’ai pas eu de téléphone pendant trois mois donc je peux très bien m'en passer", assure une jeune fille. "J'en ai un mais moi je m'en sers pas aujourd'hui", ajoute une femme. Leur portable, les ados le consultent en moyenne 50 fois par jour, les adultes 26 fois. Attention donc à la dépendance. Le téléphone est addictif pour 41% des Français qui l'utilisent la nuit.

Le JT
Les autres sujets du JT
Illustration téléphone.
Illustration téléphone. (FRED DUFOUR / AFP)