Avec quatre mois de retard, Samsung lance enfin le Galaxy Fold, son smartphone pliable

Après huit ans de développement, le premier fabricant mondial de smartphones compte sur cet appareil à 2 000 dollars pour relancer la demande. 

Dong Jin Koh, le patron de la division mobiles du géant sud-coréen Samsung, présente le Galaxy Fold, un smartphone à l\'écran pliable, le 20 février 2019 à San Francisco, en Californie (Etats-Unis).
Dong Jin Koh, le patron de la division mobiles du géant sud-coréen Samsung, présente le Galaxy Fold, un smartphone à l'écran pliable, le 20 février 2019 à San Francisco, en Californie (Etats-Unis). (JUSTIN SULLIVAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

Avec des mois de retard, Samsung se lance enfin. Le géant sud-coréen annonce, jeudi 5 septembre, que son tout nouveau modèle de smartphone pliable sera disponible à partir de vendredi en Corée du Sud, quatre mois après le très embarrassant report de son lancement du fait de problèmes d'écrans.

Le Galaxy Fold, qui peut fonctionner avec le tout nouveau réseau de 5G, a été présenté comme le "premier smartphone pliable au monde", alors que les concurrents de Samsung comme Huawei se sont eux aussi lancés dans la course à l'écran pliable.

Confrontée à une baisse de son bénéfice en raison du ralentissement du marché et de la concurrence de plus en plus forte des fabricants chinois, la firme sud-coréenne compte sur le lancement de cet appareil à 2 000 dollars pour relancer la demande.

Samsung a mis près de huit ans à développer son Galaxy Fold, mais il a dû se résoudre fin avril à reporter ce lancement après le signalement par les premiers testeurs de bris de cet écran pliable, après seulement quelques jours d'utilisation.