Smartphones haut de gamme, enroulables... Comment Oppo poursuit sa conquête du marché français

Arrivée en 2018 en France, la marque chinoise Oppo ne cesse de gagner du terrain. Que valent ses dernières innovations ? Nous avons testé le Find X3 Pro, qui se positionne sur un marché haut de gamme, et un prototype de smartphone "enroulable".

Article rédigé par
Faustine Mazereeuw - franceinfo
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 4 min.
Avec sa nouvelle série Find X3 5G, Oppo entend bien concurrencer Samsung, Apple et Huawei sur le marché du smartphone. (Oppo)

Depuis son entrée sur le marché français du smartphone haut de gamme en 2018, la firme chinoise Oppo ne cesse de gagner du terrain. Avec près de 40 000 brevets déposés, la marque s’illustre par ses innovations technologiques. Cette année, Oppo poursuit sa stratégie offensive avec deux nouveaux produits qui retiennent l’attention. Son smartphone Find X3 Pro 5G offre un design, une expérience photo et des performances remarquables. Et pour répondre au smartphone pliable Galaxy Fold de Samsung lancé en septembre 2019, l’entreprise a dévoilé un prototype impressionnant de smartphone “enroulable”. Que valent ces deux produits ? Franceinfo a pu les tester.

L'Oppo Find X3 Pro 5G, un ultra haut de gamme

Successeur du Oppo Find X2 Pro, l’Oppo Find X3 Pro est un petit bijou de technologie. À la première prise en main, le téléphone s'avère léger et pratique avec ses 193 grammes, un poids en dessous de la plupart des smartphones ultra haut de gamme. L'appareil se démarque aussi du côté de son design : avec sa surface arrière monocoque en verre, l’objet fait penser à un miroir. Avec un gros bémol : les traces de doigt, vraiment trop présentes. Mieux vaut s'orienter vers le modèle bleu mat.

Une expérience photo remarquable

C’est sur la photo que l’Oppo Find X3 s’illustre véritablement. Et pour cause : son affichage 10 bits natif permet de capturer un milliard de couleurs selon le constructeur. Doté de deux capteurs grand angle et ultra grand angle de 50 méga pixels, le téléphone permet de prendre des photos et des vidéos de très grande qualité. 

De haut en bas : photo prise avec le Oppo Find X3 avec l'objectif grand angle, et ultra grand angle (Faustine Mazereeuw)

L’ISO, la balance des blancs, la vitesse d’obturation et la mise au point peuvent être réglés manuellement. En mode automatique, l’intelligence artificielle est plutôt au point et ne dénature pas trop les couleurs ou les visages. Pour ceux, au contraire, qui raffolent des filtres et des effets de lissage, vous pouvez augmenter le “taux d’embellissement” manuellement. La gestion de la distorsion et le respect des proportions sont bons. Avec ses possibilités de capture en RAW et HEIF pour la photo et en LOG pour la vidéo, l‘Oppo Find X3 Pro est particulièrement adapté à un usage professionnel et à la postproduction. 

Autre fonctionnalité étonnante, quoique relevant davantage du gadget : une "lentille microscope" qui permet de prendre des clichés à une distance de quelques millimètres des objets avec un zoom x60.

De gauche à droite : photo avec la "lentille microscope" de l'Oppo Find X3 Pro d'un fauteuil de bureau, d'une chaise en bois, d'un brin d'herbe et d'un masque chirurgical. (Faustine Mazereeuw)

Des performances au rendez-vous

Côté performances, le nouveau smartphone de la firme chinoise n’a pas à rougir. Son processeur 5G Qualcomm Snapdragon 888 est l’une des puces Android les plus avancées de l’année. Le smartphone fonctionne bien et vite même avec plusieurs applications ouvertes. La batterie de 4500 mAH offre une recharge extrêmement rapide, avec ou sans fil, le tout sans faire surchauffer l’appareil. Ainsi, 5 minutes de charge équivalent à 4 heures de vidéo.

Commercialisé depuis le 30 mars, l’Oppo Find X3 Pro est disponible à 1149,90 euros, un prix dans la moyenne des téléphones ultra haut de gamme. La marque chinoise décline également ce modèle en version Neo et Lite, moins onéreuses. Ces gammes perdent en performance, en batterie et en fonctionnalités photo. Ainsi, elles ne comportent pas la capture photo en 10 bits, le mode manuel ou encore la lentille microscope.

L’Oppo X 2021 : un prototype de smartphone enroulable

C’est du jamais vu sur le marché. Oppo innove avec son smartphone “enroulable”, qui au premier abord n’a pourtant rien d’enroulable... mais semble plutôt étirable. Sorti de sa boîte, le Oppo X 2021 a tout d’un téléphone classique aux dimensions classiques, quoiqu’un peu massives : 272 grammes environ – le poids définitif n’est pas encore fixé - pour un écran de 6,7 pouces. C’est quand on passe le doigt de haut en bas sur le bord droit en appuyant légèrement que la magie opère. Là, l’écran s’étire sous nos yeux jusqu’à atteindre une taille de 7.4 pouces, soit un format semblable à celui d'une liseuse.

Une technologie impressionnante

À l'intérieur du smartphone se trouve en fait une tige autour de laquelle l’écran s’enroule, alors que deux plaques coulissent l'une sur l'autre pour agrandir ou rapetisser le téléphone. L’écran ne s’étire donc pas, comme il en donne l’impression : il s’agit en fait d’un écran Oled flexible qui s’enroule et se déroule comme un papyrus. Il faut “prendre le coup” pour enclencher le mécanisme avec son doigt, mais une fois le geste compris, l'adaptation est fluide et esthétique, et l’effet visuel est bluffant. Et si l’on n’y arrive vraiment pas, le mécanisme s’enclenche également grâce à un double clic sur le bouton situé sur la tranche droite.

L'Oppo X 2021 saura-t-il trouver son public ?

Reste à savoir si le marché est prêt pour un tel appareil. Pour l’instant, aucune date de commercialisation n’est prévue : la firme chinoise souhaite d'abord connaître l'accueil du public. Avec ce nouveau téléphone, Oppo n’entend pas en rester au stade de “gadget” technologique, mais s’adapter à de nouveaux usages. Ainsi, l’Oppo X 2021 est particulièrement adapté à la lecture et le visionnage vidéo. Il pourrait également bien se prêter aux jeux vidéo. Enfin, en rajoutant un clavier à l’écran, le smartphone offre un confort visuel assez important pour faire du traitement de texte. De là à fusionner smartphone et ordinateur en un appareil, il n’y a qu’un pas.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.