Couverture et débits de la 5G : "Pour le consommateur, la plus-value n'est pas évidente", selon la CLCV

L'association de consommateurs attaque SFR et Orange pour pratiques commerciales trompeuses et conseille aux consommateurs d'attendre avant de souscrire un forfait 5G.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Illustration. (LIONEL BONAVENTURE / AFP)

"Pour le consommateur, la plus-value sur la 5G n'est pas évidente du tout", a estimé mercredi 23 décembre sur franceinfo Olivier Gayraud, chargé de missions nouvelles technologies à la CLCV. Cette association nationale de défense des consommateurs attaque les deux opérateurs SFR et Orange, en justice pour pratiques commerciales trompeuses. "L'information sur la couverture [éligibilité de la zone en 5G] est difficile à aller chercher". Enfin, selon lui, "en matière d'internet mobile, les opérateurs sont extrêmement flous sur les débits".

franceinfo : Pourquoi cette démarche ? Pourquoi y aurait-il tromperie ?

Olivier Gayraud : C'est une information précontractuelle que nous estimons insatisfaisante. La 5G pour le consommateur, ce sont des forfaits qui souvent plus chers que les forfaits actuels. Et c'est malheureusement le retour de l'engagement qui va rendre les choses plus difficiles pour faire jouer la concurrence.
Le prix est très variable. Mais le problème, c'est qu'avant de souscrire une offre 5G, la moindre des choses, c'est d'être très clairement informé sur l'inéligibilité. Est-ce que je suis dans une zone couverte par la 5G ? Il ne faut pas oublier que la France ne sera 100% 5G qu'en 2030. Donc, c'est peu dire que tout le monde n'est pas couvert par la 5G. Et cette information sur la couverture, elle est difficile à aller chercher. On estime que c'est totalement insatisfaisant.

Selon vous, le consommateur doit prendre son temps ?

On met en avant des débits plus importants. Or, en matière d'internet mobile, les opérateurs sont extrêmement flous sur les débits. On vous parle de débits théoriques maxi pour la 4G.

Pour la 5G, on vous dit que ça va aller 10 fois plus vite, mais on est dans la théorie, donc on demande aux consommateurs de payer plus cher quelque chose. Mais au final, la description précise du service qu'on va avoir, elle n'est pas donnée. 

Olivier Gayraud, chargé de missions nouvelles technologies à la CLCV

à franceinfo

Pour le consommateur, la plus-value sur la 5G n'est pas évidente du tout. Le conseil, c'est de patienter, regarder comment se développe le réseau, les retours que vous avez autour de vous et tout. De notre point de vue, il y a vraiment pas urgence à souscrire un forfait 5G. On n'est pas contre la nouvelle technologie, mais il faut attendre un peu pour être sûr que ce que l'on va payer plus cher est vraiment une plus-value.

Est-ce que c'est avantageux d'acheter un forfait 5G maintenant ?

En France, on a depuis quelques années une concurrence qui est assez forte en téléphonie mobile. Et nous, on espère qu'elle va se durcir sur la 5G comme elle s'est durcie pour la 4G. Et c'est toujours dans l'intérêt du consommateur. La guerre des prix fait qu'ils ont baissé et c'est une bonne chose évidemment pour nous tous.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.