Consommation : un an après son lancement, un premier bilan mitigé pour la 5G

Publié Mis à jour
Consommation : un an après son lancement, un premier bilan mitigé pour la 5G
France 3
Article rédigé par
A.Guin, P-L.Monnier, S.Pichavant, X.Roman, D.Fuet, P.Ngankam - France 3
France Télévisions

Annoncée comme une révolution, la 5G ne tient pas toutes ses promesses, un an après son lancement. 

Sarah X habite en région parisienne. Elle fait l'expérience de la 5G, avec un forfait cinq euros plus chers qu'un abonnement 4G. "Peut-être que la connexion est plus rapide, mais je n'ai pas constaté de grands changements au quotidien." Cet écart de prix est-il justifié ? La fluidité est similaire sur de nombreux réseaux sociaux entre des connexions 4G et 5G. Contactés, les opérateurs restent timides sur cette question.   

Un réseau en construction 

Cette 5G est-elle une révolution pour le grand public ? Pas encore, le réseau étant toujours en construction en France. En dehors des grandes villes, difficile de trouver des antennes 5G. "Le réseau 4G c'est environ 20 000 antennes, contre 4 000 à 12 000 pour la 5G", estime Guillaume Decorzent, chef de l'unité couvertures et investissement mobiles à l'Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques). Les professionnels sont les premiers à bénéficier de l'avantage de la 5G, notamment les transports ou les applications médicales. Tous les Français devraient être équipés de ce réseau d'ici 2030. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.