Guerre en Ukraine : Twitter va ajouter des avertissements aux messages trompeurs

Pour lire les tweets jugés problématiques, il faudra d'abord cliquer sur un message annonçant que propager de fausses informations ou induisant en erreur peut avoir des conséquences néfastes sur la vie réelle des gens.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le logo de Twitter, au siège de l'entreprise, à San Francisco (Etats-Unis), le 26 avril 2022. (AMY OSBORNE / AFP)

Le réseau social Twitter a annoncé, jeudi 19 mai, qu'il allait apposer des avertissements sur certains messages manifestement trompeurs sur la guerre en Ukraine, dans le cadre d'une nouvelle politique sur la désinformation en temps de crise.

>> Suivez les dernières informations sur la guerre en Ukraine dans notre direct

Pour lire les tweets jugés problématiques, il faudra d'abord cliquer sur un message annonçant que propager de fausses informations ou induisant en erreur peut avoir des conséquences néfastes sur la vie réelle des gens, a expliqué Yoel Roth, responsable des questions d'intégrité pour la plateforme numérique, dans un post (en anglais).

Il ne sera pas possible de "liker" ces messages

Les avertissements seront ajoutés en priorité aux tweets les plus visibles ou venant de comptes comme les médias affiliés à des gouvernements ou à des entités gouvernementales. En outre, il ne sera pas possible de "liker", retweeter ou partager les messages jugés problématiques. Dès que Twitter aura déterminé qu'un message est faux, la plateforme fera par ailleurs en sorte de ne pas accélérer sa propagation automatiquement.

"Pour déterminer si des allégations sont trompeuses, nous exigeons une vérification de plusieurs sources crédibles et accessibles au public, y compris des preuves provenant de groupes de surveillance des conflits, d'organisations humanitaires, de personnes menant des enquêtes à partir de sources publiques sur internet, de journalistes, etc.", a détaillé le responsable.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Twitter

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.