Plus du tiers des Français adhèrent aux théories du complot, selon une étude

Une étude de l'Ifop affirme que 35% des Français déclarent croire aux théories du complot. Ces théories conspirationnistes se répandent largement chez les jeunes générations mais aussi aux extrémités de l'échiquier politique, par exemple.
Article rédigé par France Info
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min
4 Français sur 10 déclarent adhérer à au moins une contre-vérité scientifique. (D3SIGN / MOMENT RF)

Selon une étude de l'Ifop publiée jeudi 13 avril, 35% des Français déclarent croire aux théories du complot. Près d'un Français sur dix (9%) affirment y croire même fermement. Cette défiance à l'égard des discours officiels s'inscrit dans le temps.

Ainsi, 33% des Français croient que le gouvernement américain était au courant des projets d'attentats d'Al-Qaïda le 11 septembre 2001. Concernant les images de l'alunissage d'Apollo 11 et les premiers pas sur la Lune de Neil Armstrong, 16% des Français pensent qu'elles sont le fruit d'une mise en scène. Les théories du complot plus récentes sont aussi beaucoup reprises : ainsi 20% pensent que le massacre de civils à Boutcha était une mise en scène des autorités ukrainiennes.

>> Des réseaux sociaux à la politique, les stratégies du complotisme climatique

Ces théories conspirationnistes se répandent largement chez les jeunes générations. Un peu moins de la moitié des jeunes reconnaissent croire à une théorie du complot (41% des 18-24 ans et 41% des 25-34 ans). Ce complotisme est davantage présent chez les Français ayant un niveau d'étude inférieur au bac (44%) que chez ceux dont le diplôme est supérieur au bac (20%). L'Ifop constate également un fort taux d'adhésion au complotisme aux extrémités de l'échiquier politique : la moitié des électeurs de Marine Le Pen (51%) et des électeurs de Jean-Luc Mélenchon (50%) lors de l'élection présidentielle de 2022 déclarent ainsi croire aux théories du complot.

Forte adhésion des Français aux contre-vérités scientifiques

Autre constat établi par cette étude, une forte adhésion des Français aux contre-vérités scientifiques puisque 4 Français sur 10 déclarent adhérer à au moins une contre-vérité scientifique. Ce taux d'adhésion grimpe à 45% chez les 18-24 ans et à 42% chez les 65 ans et plus.

Le climato-scepticisme fait partie des contre-vérités scientifiques qui séduisent le plus de Français. Malgré les différents rapports de scientifiques, comme ceux du Giec, 29% des Français estiment que le réchauffement climatique n'est pas dû aux activités humaines, mais à des phénomènes naturels. Un tiers (33%) des Français âgés de 65 ans et plus adhèrent à cette idée, contre 24% des 18-24 ans. Cette contre-vérité est validée par 41% des sympathisants du Rassemblement national, par 37% des sympathisants Les Républicains, ou 16% des sympathisants EELV. Par ailleurs, 12% des Français jugent possible le fait que la Terre soit plate et 20% des jeunes âgés de 25 à 34 ans adhérent à cette idée.


*Cette étude a été menée par l'IFOP pour Amb-usa.fr du 26 au 27 janvier 2023. Un questionnaire auto-administré en ligne a été réalisé auprès d'un échantillon de 1 018 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, redressé sur des critères sociodémographiques, politiques et religieux.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.