WhatsApp cessera bientôt de fonctionner sur d'anciens BlackBerry et Windows Phone

La société à l'origine de la populaire application de messagerie mobile, lancée en 2009, souhaite désormais se concentrer sur "les plateformes mobiles qu'une grande majorité de personnes utilisent". 

L\'icône de la messagerie WhatsApp sur un smartphone, en Pologne, en 2017. 
L'icône de la messagerie WhatsApp sur un smartphone, en Pologne, en 2017.  (JAAP ARRIENS / NURPHOTO / AFP)

WhatsApp tourne une nouvelle page de sa jeune histoire. La très populaire application de messagerie mobile WhatsApp, lancée en 2009 et rachetée par Facebook en 2014, ne sera bientôt plus disponible sur plusieurs anciens téléphones Blackberry, Windows Phone et Nokia, relève Le Figaro

En renonçant à l'utilisation de l'application sur ces téléphones, WhatsApp souhaite ainsi se focaliser sur les plateformes mobiles "qu'une grande majorité de personnes utilisent". "Quand nous avons lancé WhatsApp en 2009, la manière dont les gens utilisaient leurs appareils mobiles était bien différente de celle d'aujourd'hui", défend la société sur son blog (lien en anglais)

Dès le 31 décembre 2017, les personnes ayant des BlackBerry OS et BlackBerry 10 ne pourront donc plus utiliser l'application, tout comme ceux possédant un Windows Phone 8.0 ou une version plus ancienne du téléphone. Les utilisateurs de Nokia S40 ou de certains téléphones Android (2.3.7 ou des versions plus anciennes) n'auront respectivement plus accès à WhatsApp à partir du 1er janvier 2019 et du 2 février 2020. 

Les Nokia Symbian S60 déjà privés de WhatsApp

Ces téléphones "ont joué un rôle important dans notre histoire", mais "n'offrent plus le type de capacités dont nous avons besoin pour développer les fonctionnalités de l'application dans le futur", justifie WhatsApp sur son blog. 

Comme le rappelle Le Figaro, un téléphone, le Nokia Symbian S60, est déjà privé de l'application de messagerie mobile depuis le 30 juin 2017.