Cet article date de plus de cinq ans.

L'application de messagerie WhatsApp franchit la barre du milliard d'utilisateurs

L'application a plus que doublé son audience depuis son rachat par Facebook début 2014.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le gouvernement français développe sa propre messagerie cryptée, qui devrait être obligatoire pour tous les membres du gouvernements d'ici l'été 2018. (WILLIAM VOLCOV / BRAZIL PHOTO PRESS / AFP)

La messagerie mobile WhatsApp a annoncé, lundi 1er février, avoir franchi la barre symbolique du milliard d'utilisateurs. L'application a plus que doublé son audience depuis l'annonce de son rachat par Facebook début 2014. "C'est presque une personne sur sept sur la Terre qui utilisent WhatsApp chaque mois pour rester en contact avec leurs proches, leurs amis et leur famille", se félicite le groupe dans un message publié sur son blog officiel.

WhatsApp avait été la plus grosse acquisition de l'histoire de Facebook : en octobre 2014, le montant de la transaction était évalué à plus de 20 milliards de dollars. La priorité affichée au départ par le PDG du réseau social, Mark Zuckerberg, était d'augmenter la base d'utilisateurs de l'application, mais il avait aussi évoqué des opportunités de monétisation une fois dépassé le milliard d'utilisateurs.

Un modèle économique à trouver

WhatsApp s'est toujours dit opposé à la publicité, qui fournit l'essentiel des revenus de sa maison mère, et il a définitivement enterré récemment l'idée de faire payer un abonnement pour utiliser son service. Le groupe a en revanche annoncé son intention d'explorer les moyens de permettre aux entreprises d'utiliser sa plateforme pour communiquer avec leurs clients.

Facebook a déjà pris cette voie depuis l'an dernier avec sa deuxième application de messagerie, Messenger, qui revendique désormais plus de 800 millions d'utilisateurs et s'ouvre progressivement à de plus en plus de services de commerce, de paiements ou de transport par exemple.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Facebook

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.