Bientôt une autorisation parentale pour les moins de 16 ans qui veulent s'inscrire sur Facebook ?

C'est en tout cas l'objectif de la ministre de la Justice, Nicole Belloubet, qui a présenté un projet de loi en ce sens.

La ministre de la Justice, Nicole Belloubet, a présente son projet de loi lors du conseil des ministres, mercredi 13 décembre.
La ministre de la Justice, Nicole Belloubet, a présente son projet de loi lors du conseil des ministres, mercredi 13 décembre. (OLIVER BERG / DPA)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Les adolescents devront-ils bientôt obtenir l'autorisation de leurs parents avant d'ouvrir un compte sur Snapchat, Instagram et Facebook ? C'est l'un des objectifs du projet de loi relatif à la protection des données personnelles présenté par la ministre de la Justice, Nicole Belloubet, lors du Conseil des ministres, mercredi 13 décembre. "L'inscription sur Facebook supposera une autorisation parentale pour les mineurs de moins de 16 ans", a-t-elle expliqué.

Une contrainte difficile à faire appliquer

"Les mineurs de moins de 16 ans seront mieux protégés, a encore défendu Nicole Belloubet, parce qu'il faudra l'autorisation des titulaires de l'autorité parentale pour qu'on puisse consentir au traitement de leurs données par les services (...) tels que les réseaux sociaux."

Aujourd'hui, il faut avoir au moins 13 ans pour s'inscrire sur Facebook, mais il suffit de mentir sur son âge pour créer un compte. Aucun mécanisme permettant de vérifier l'âge des internautes n'est évoqué dans le projet de loi de la ministre, ce qui pose des questions sur son application.