"Il est temps d'effacer Facebook" : le cofondateur de WhatsApp appelle à quitter le réseau social

La société britannique Cambridge Analytica est accusée d'avoir illégalement acquis les données de 50 millions d'utilisateurs.

Photo d\'illustration : Brian Acton, cofondateur de la messagerie WathsApp, a appelé à quitter Facebook, le 21 mars 2018.
Photo d'illustration : Brian Acton, cofondateur de la messagerie WathsApp, a appelé à quitter Facebook, le 21 mars 2018. (VANESSA CARVALHO / BRAZIL PHOTO PRESS / AFP)

Facebook est dans la tourmente. La société britannique Cambridge Analytica a été accusée d'avoir illégalement acquis les données de 50 millions d'utilisateurs du réseau social pour peser dans la campagne présidentielle de Donald Trump, aux États-Unis. Depuis ces révélations, une commission parlementaire britannique a demandé à Mark Zuckerberg de venir s'expliquer, tout comme le Parlement européen.

Mais ce ne sont pas les seules réactions. Sur Twitter, de nombreux internautes, notamment aux Etats-Unis, ont annoncé qu'ils supprimaient leur compte Facebook et ont appelé leur communauté à en faire de même avec le hashtag #DeleteFacebook, soit "Effacez Facebook". En première ligne : Brian Acton, cofondateur de la messagerie WhatsApp, qui a vendu son application à Facebook en 2014. "Il est temps. #EffacezFacebook", a-t-il écrit sur Twitter mercredi 21 mars.

Et il est loin d'être le seul...

"J'ai enfin supprimé mon compte Facebook. Si vous êtes en colère après ce que Facebook a fait avec nos données, effacez Facebook. On a tous quitté MySpace, on peut en faire de même avec Facebook", a également écrit un internaute américain. Le chanteur du groupe Blink 182, Mark Hoppus, a lui aussi rejoint le mouvement, son message accumulant plus de 6 000 mentions "J'aime".