Taxe GAFA : une trentaine d'entreprises concernées

Mercredi 6 mars, Bruno Le Maire a présenté son projet de taxe sur les GAFA.

FRANCE 3

Combien d'entreprises vont être concernées par le projet de taxe sur les GAFA proposé par le ministre de l'Économie ? Ce ne sont pas uniquement les quatre GAFA, c'est-à-dire Google, Apple, Facebook et Amazon explique en plateau le journaliste David Boéri. Une trentaine de groupes seront concernés selon les calculs de Bercy, notamment les marques françaises Cdiscount, Meetic ou Chauffeur Privé, rachetées par des entreprises étrangères. Seule la marque Criteo, spécialiste de la publicité sur internet est 100% française.

Limiter l'évasion

Le calcul du chiffre d'affaires réalisé en France est une réelle difficulté pour Bercy. "Google a déclaré par exemple en 2017, 395 millions d'euros. Or, les spécialistes estiment que ses ventes publicitaires sont 5 fois plus importantes, au moins 2 milliards d'euros par an", explique David Boéri. Pour limiter cette évasion qui n'est pas illégale, la loi va créer un nouveau critère : les adresses internet des clients qui permettent de les localiser. Elles permettront de mieux mesurer l'activité des GAFA en France.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les applications des Gafa (Google, Amazon, Facebook et Apple) sur l\'écran d\'un smartphone. 
Les applications des Gafa (Google, Amazon, Facebook et Apple) sur l'écran d'un smartphone.  (LIONEL BONAVENTURE / AFP)