GAFA : la France veut taxer les géants américains du numérique dès 2019

Le gouvernement se dit prêt à taxer les géants du net qui paient très peu d'impôts sur notre sol. Faute d'accord au niveau européen sur le sujet, la France pourrait y aller seule, dès l'an prochain.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Taxer Google, Apple, Facebook ou encore Amazon. Jeudi 6 décembre, le ministre de l'Économie a annoncé que la France le fera seule dès 2019. "Au niveau national, nous taxerons les géants du numérique si les États européens ne prennent pas leurs responsabilités", a prévenu Bruno Le Maire sur le plateau des 4 Vérités de France 2. Taxer ces géants américains qui payent très peu d'impôts en France, c'est une des revendications des "gilets jaunes".

Protéger les petites entreprises

Concrètement, l'État pourrait prélever un pourcentage du chiffre d'affaires réalisé en France par ces sociétés du numérique. Mais avec un mécanisme pour protéger les petites entreprises du secteur, comme les start-ups, qui ne seraient pas taxées. Contactées, la plupart des GAFA n'ont pas souhaité commenter le projet du gouvernement. Seule réponse de Facebook, qui assure payer des impôts dans tous les pays où il est installé.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Parlement européen se penche, mercredi 12 septembre, sur la réforme des droits d\'auteur.
Le Parlement européen se penche, mercredi 12 septembre, sur la réforme des droits d'auteur. (DAMIEN MEYER / AFP)