Eurozapping : la Russie ferme Facebook et Instagram, l'Ukraine exempte ses fermiers d'aller au front

Publié
Eurozapping : la Russie ferme Facebook et Instagram, l'Ukraine exempte ses fermiers d'aller au front
FRANCEINFO
Article rédigé par
G. Dehlinger, D. Attal - franceinfo
France Télévisions

Comme chaque soir, le 23h fait un tour de l'actualité diffusée par les chaînes européennes de télévision. C’est l’Eurozapping du lundi 21 mars 2022.

En Russie, Facebook et Instagram ont été interdits par la justice. Meta, leur propriétaire, est accusé d'être une organisation extrémiste pour avoir appelé à la violence contre des soldats russes. "Toutes les personnes progressistes et qui font des affaires utilisent Facebook et Instagram, c'est pour ça que cette décision est terrible pour nous", témoigne ce jeune Russe.
Sur la RTBF, en Belgique, on raconte l'agriculture ukrainienne en temps de guerre. On y parle d'une étable où la vie continue et où les fermiers ne sont pas mobilisés. Ils ont obtenu un sursis de six mois. "Les militaires ont leur front, les fermiers ont aussi le leur. Nous devons nourrir nos soldats et notre nation ukrainienne", affirme un exploitant agricole. Le conflit est pourtant en train de compromettre les prochaines récoltes.

En Ukraine, des bébés issus de GPA attendent leurs parents

En Ukraine, des bébés issus de la GPA attendent toujours. Des dizaines de nourrisson​s, nés de mères porteuses sont en mal de parents. L'Ukraine est un des rares pays à autoriser la pratique pour des clients étrangers, et ces bébés se trouvent bloqués dans un sous-sol à Kiev. Avec le conflit, impossible de savoir quand leurs parents pourront venir les récupérer.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.