Cet article date de plus de huit ans.

La RATP se fait squatter ses comptes Twitter

Le groupe a ouvert les comptes des lignes de métro 1, 4, 12 et 13, mais n'a pas encore lancé les autres. En attendant, des internautes s'en sont emparés.  

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le trafic sur les lignes 1, 4, 12 et 13 est tweeté en temps réel de 6 heures à 21 heures depuis le 5 septembre 2012. (JACQUES DEMARTHON / AFP)

INTERNET - "Je dois passer prendre des pizzas à Olympiades, du coup je ne ferai aucun arrêt depuis St-Lazare pour qu'elles restent chaudes. Désolé..." Ce genre de message, posté sur un compte Twitter de la ligne 14 de la RATP, inonde le réseau social mercredi 5 septembre. La veille, le groupe de transports francilien a annoncé le lancement de quatre comptes Twitter pour suivre le trafic en temps réel sur les lignes 1, 4, 12 et 13 de métro. Problème, les comptes des autres lignes n'ont pas encore été créés. Du coup, de petits plaisantins s'en sont aussitôt emparés.

En respectant à la lettre le nom des quatre premiers comptes officiels (@Ligne_RATP), les internautes commentent à leur manière le trafic des lignes 14, 7, 9, 8 etc. Florilège.  

 

 

 

 

Contacté par FTVi, la RATP affirme avoir "préempté" les comptes des 14 lignes de métro et indique qu'"il s'agit d'une question d'heures pour que ces comptes soient récupérés". Selon la régie, ils sont juste "cybersquattés" avant leur création officielle par le groupe. N'aurait-il pas mieux valu les créer tout de suite pour éviter ce détournement? Une erreur de débutant concède un membre du groupe sur le Huffington Post, glissant que "c'est en avançant qu'on apprend"

En attendant, les vrais comptes de la RATP voient leur followers (abonnés) augmenter. La ligne 1 en comptait plus de 1 200 mercredi après-midi, la ligne 13, 895, la ligne 4, 780 et la ligne 12, 741. Ils sont actifs tous les jours de 6 heures à 21 heures, mais sont beaucoup moins drôles.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Tech / Web

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.