Covid-19 : "Amazon n'est pas le gagnant de cette crise comme on veut souvent le présenter", se défend le président d'Amazon France Logistique

Selon le patron d'Amazon France Logistique, son site ne représente que 2% du commerce de détail. 

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Ronan Bolé en octobre 2020.  (DANIEL FOURAY / MAXPPP)

Alors que les commerçants, fermés à cause du confinement, dénoncent l'hégémonie d'Amazon et des plateformes de vente en ligne, le président d'Amazon France Logistique, Ronan Bolé répond aux critiques sur France Bleu Occitanie. Il se dit "très attristé" par l'impact "de cette crise sans précédent sur le commerce". Il affirme : "Amazon n'est pas le gagnant de cette crise comme on veut souvent le présenter" et ajoute que le site "ne représente en France que 2% du commerce de détail".

Ronan Bolé admet tout de même que "le commerce en ligne augmente, mais il n'augmente pas que chez Amazon". Il indique que la moitié des articles vendus sur Amazon "l'est par des vendeurs tiers qui vendent sur notre plateforme market place".

Le président d'Amazon France Logistique n'exclut pas le paiement d'une taxe supplémentaire pour aider les petits commerçants en difficulté : "Si une nouvelle taxe devait arriver, on la paierait", assure-t-il. C'est l'une des demandes d'une pétition pour un "Noël sans Amazon", lancée ce mardi et signée notamment par des élus de gauche et écologistes. "Nous payons tous les impôts que nous devons payer en France", affirme encore Ronan Bolé. Cela représente "250 millions d'euros en 2018, 420 millions en 2019".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Amazon

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.