Locations saisonnières : Paris veut racheter des appartements

Avec la fermeture des frontières, Airbnb ne fait plus recette. Les logements loués sur la plateforme ne trouvent plus preneurs. Plusieurs grandes villes européennes, dont Paris et Lisbonne (Portugal) veulent en profiter pour récupérer des biens afin de les proposer à des loyers réduits.

France 2

Les ruelles de Montmartre, à Paris, sont privées de leurs touristes. Des appartements vides en locations saisonnières se cachent derrière les fenêtres closes. "Habituellement, il y a énormément de monde. On n'entend plus aucune langue étrangère", explique une riveraine. "Dans les petites rues, il y a beaucoup de moins de passage, on croise moins de touristes", précise une autre habitante.

Reprendre des appartements et baisser le prix des locations

Les réservations d'appartement sur le site Airbnb sont au plus bas depuis deux mois avec le début du confinement. En guerre contre la plateforme depuis plusieurs années, la mairie de Paris compte bien en profiter. Elle veut racheter les logements aux propriétaires au prix du marché afin de les mettre en location 20% moins cher que les tarifs habituels.

Le JT
Les autres sujets du JT
Logo de l\'entreprise Airbnb sur une tablette électronique.
Logo de l'entreprise Airbnb sur une tablette électronique. (LIONEL BONAVENTURE / AFP)