#EtAprès : Airbnb, BlaBlaCar… le Covid-19 a-t-il tué le partage ?

La plateforme de réservation de logements Airbnb a annoncé mardi 5 mai qu’elle allait licencier un quart de ses salariés dans le monde, soit 1 900 personnes. La crise sanitaire devrait également peser lourdement sur les entreprises d’autopartage.

FRANCE 2

L’économie collaborative, celle du partage, va-t-elle passer la crise du Covid-19 ? Airbnb, géant de la location entre particuliers, licencie un quart de ses salariés dans le monde, soit 1 900 personnes. BlaBlaCar, champion du covoiturage, est également en difficultés, avec 95% d’activité en moins. Depuis deux mois, Maxime Perruchot a annulé trois séjours sur Airbnb et n’a pas pu vendre ses vêtements ni son téléphone sur le site Leboncoin.

L’autopartage menacé en temps de crise sanitaire ?

Moins de ventes pour les particuliers, c’est moins de chiffre d’affaires pour les plateformes. Selon l’expert Medhi Dziri, interrogé par France 2, certaines pourraient ne pas survivre, car elles sont souvent “peu ou pas rentables”. Côté covoiturage, dans une entreprise, 350 salariés sur 700 sont au chômage partiel, mais le patron anticipe une croissance à moyen terme. Dans cette économie du partage, certains secteurs tirent tout de même leur épingle du jeu, comme la solidarité et l’alimentation. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Le logo Airbnb, affiché lors d\'une conférence de presse de la société à Tokyo (Japon), le 14 juin 2018. 
Le logo Airbnb, affiché lors d'une conférence de presse de la société à Tokyo (Japon), le 14 juin 2018.  (TOSHIFUMI KITAMURA / AFP)