Fruits : le malaise des producteurs français

a revoir

Présenté parNathanaël de Rincquesen

Diffusé le 29/07/2014Durée : 00h40

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Coup de gueule des producteurs de fruits français contre leurs homologues espagnols. Malgré l'intensification des contrôles à la frontière, les professionnels dénoncent une concurrence déloyale.

Ce producteur cumule les ennuis. Ses pêches se vendent mal, et, depuis 24 h, la pluie empêche la cueillette.

Impossible de ramasser les fruits car ils sont trempés. Les arbres sont gorgés d'eau, les fruits également.

Une météo qui n'incite pas le consommateur a acheter des fruits. Plus la baisse des cours sur les marchés, il perd environ 20 ct à chaque kilo de pêches vendu.

L'exploitation produit autour de 300 tonnes de pêches, ça fait une perte d'environ 60.000 E de chiffre d'affaires.

La baisse des cours est surtout due à l'importation massive de pêches d'Espagne, où le coût de la main d'oeuvre est moindre. Les pêches de Grégory sont vendues par cette coopérative à un prix au kilo nettement moins concurrentiel.

Il sort de la station aujourd'hui Le même calibre à Rungis en pêche au départ de la station.

Les producteurs disent que l'Espagne vend ses pêches à perte sur le marché français. Le gouvernement a annoncé hier un renforcement des contrôles sur les fruits venus d'Espagne. En 10 ans, la production française de pêches et de nectarines a été réduite de moitié.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==