Front national : Marine Le Pen à Bruxelles

a revoir

Présenté parDavid Pujadas

Diffusé le 28/05/2014Durée : 00h40

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Et on reste à Bruxelles. Marine Le Pen était sur place, aujourd'hui. Forte de son succès, elle cherche à constituer un groupe au Parlement. Un groupe qui permettrait au FN et à ses alliés d'avoir plus d'influence et de bénéficier d'aides financières.

Une nuée de caméras : jamais depuis qu'elle est députée européenne, Marine Le Pen n'a sucité à Bruxelles ou Strasbourg un tel engouement médiatique. Entourée des chefs de quatre autres partis europhobes, belge, néerlandais, autrichien et italien, la présidente du Front national affiche son ambition.

Nous allons tenter d'empêcher toute nouvelle avancée de l'Union européenne, et de bloquer par nos votes, au détriment des peuples.

Pour peser, elle doit créer un groupe parlementaire avec des députés de six autres nationalités. Ce soir, il lui en manque encore deux.

Regardez les visages souriants que vous avez face a vous. Nous n'avons aucune inquiétude sur la constitution de ce groupe.

Au même moment, les forces anti-émeutes de la police belge, prennent position pour empêcher un milier de manifestants anti-FN d'entrer dans le parlement européen.

Je suis contre les idées de Marine Le Pen. Je suis contre le fascisme.

Les partis d'extrême-droite ont progressé un peu partout en Europe.

Marine Le Pen devrait donc revenir à Bruxelles, mais cette fois plus discrètement, pour tenter de former son alliance européenne, et elle dispose d'un mois pour y arriver.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==