Zika : le stade épidémique atteint en Martinique

Un risque d'épidémie inquiète la Martinique. Le pays est rattrapé par le virus Zika, propagé par un moustique tigre. Il est très dangereux pour les femmes enceintes. Il provoque des malformations chez les nourrissons. L'alerte est passée au niveau 3.

FRANCE 3

Depuis plusieurs semaines, les équipes de démoustications occupent le terrain. Partout, les scènes sont similaires. En Martinique, en Guadeloupe ou encore en Guyane : des agents traquent le moustique tigre, porteur d'une nouvelle maladie, le virus Zika.

En Guadeloupe, les services de l'agence régionale inspectent un quartier qui présente des symptômes inquiétants. "J'avais des rougeurs, des éruptions sur tout le corps", explique une habitante. Comme la dengue, le virus Zika se transmet par des piqures de moustiques mais dans 80 % des cas, les personnes touchées ne présentent aucun symptôme.

Le virus Zika sévit dans 12 pays 

Les femmes enceintes doivent être vigilantes. Leurs enfants peuvent être affectés par le virus. "Quand le fœtus est infecté, on observe des malformations génitales chez les bébés", affirme Dominique Rousset de l'Institut Pasteur-Guyane.

Ce sont les zones tropicales qui sont particulièrement touchées. En Amérique du Sud, des milliers de cas sont recensés depuis quelques semaines. Les départements d'Outre-mer ne sont pas épargnés. En Martinique, 102 personnes ont été contaminées depuis le début de l'année, une vingtaine en Guyane, où l'on veut éradiquer le virus le plus vite possible. Le virus Zika sévit dans une douzaine de pays.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un moustique porteur des virus de la dengue, de la fièvre jaune et du chikungunya, qui peut aussi transmettre le virus Zika.
Un moustique porteur des virus de la dengue, de la fièvre jaune et du chikungunya, qui peut aussi transmettre le virus Zika. (ROGER ERITJA / BIOSPHOTO / AFP)