Cet article date de plus de cinq ans.

VTC : le bras de fer continue avec les taxis

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
VTC : le bras de fer continue avec les taxis
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Dans la nuit de jeudi à vendredi 5 février, des affrontements ont eu lieu entre chauffeurs privés et taxis.

Les VTC entament ce vendredi 5 février leur troisième jour de mobilisation. Ils craignent pour leur emploi après la mise en place de contrôles renforcés. Ils ont bloqué dans la matinée l'accès à l'aéroport de Roissy.

Ils se sont également rassemblés sur la place de la Nation à Paris. Ils représentent la minorité des VTC, ceux concernés par la capacité de transport LOTI. L'autorisation permet entre autres de recruter des chauffeurs sans qualification. Le gouvernement souhaite mettre fin à cette possibilité.

10 000 emplois menacés

La profession assure que 10 000 emplois seraient menacés. Les représentants des VTC ont été reçus mercredi par le Premier ministre, sans rien obtenir en retour. Après trois jours de mobilisation, le mouvement s'enlise. Dans la nuit de jeudi à vendredi, chauffeurs privés et taxis se sont affrontés. Les forces de l'ordre sont intervenues.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.