Cet article date de plus de huit ans.

Vidéo Vaucluse : une jeune Ivoirienne, achetée 4 500 euros, servait de bonne à tout faire

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Isabelle Staes et Pascal Caron - France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Charlotte, une quinzaine d'années, s'est rendue au commissariat de Cavaillon (Vaucluse) pour porter plainte.

Une Ivoirienne de 14 ou 15 ans qui se fait appeler Charlotte s'est rendue mardi 12 février au commissariat de Cavaillon (Vaucluse) pour se plaindre de violences de la part d'un couple qui l'aurait achetée en Côte d'Ivoire pour 4 500 euros.

Elle a expliqué qu'elle servait de bonne à tout faire à ce couple de Cavaillon qui a deux enfants et qu'elle était frappée quand le travail ne leur convenait pas. La jeune fille est arrivée en septembre à Barcelone, avant de rejoindre le Vaucluse.

L'homme a été interpellé, écroué à Avignon, mis en examen. Il doit comparaître le 15 mars pour traite d'être humain et violences.

Le Comité contre l'esclavage moderne dénonce des cas similaires dans toute la France et donne le chiffre de 300 nouvelles victimes chaque année, des jeunes filles qui arrivent quasiment toutes d'Afrique et qui subissent des violences psychologiques et physiques, notamment sexuelles.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.