VIDEO. Une carte postale délivrée 90 ans après

Certaines missives sont voyageuses. Une carte postale a mis 90 ans avant d’être délivrée au petit-neveu de la destinataire initiale. 

FRANCE 2

Le papier sépia, l’ancienne écriture à la plume et cette destinatrice, Célestine Perot, qui aurait dû recevoir la missive il y a neuf décennies. La carte a finalement été délivrée à Claude, son petit-neveu. Dans les années 1920, Célestine pique-nique avec son amie Marguerite et quelques jours après, on lui écrit cette carte : "Ma mère a oublié les balances à écrevisses sur le toit de chez Dalidet, qui donne dans notre jardin. […]"

Une carte postale pour un simple oubli

"Sois donc assez aimable pour aller les chercher […] car s’il venait à pleuvoir, elles auraient le temps de pourrir", demande ensuite l’expéditeur. "Merci et amitiés à tous." Un simple oubli qu’on aurait certainement aujourd’hui signalé par texto. On ne saura finalement jamais si Marguerite a retrouvé sa balance mais Claude, lui, conserve la lettre comme un trésor, finalement arrivée à bon port.

Le JT
Les autres sujets du JT