Cet article date de plus de huit ans.

Vidéo Taubira écarte toute amnistie et précise la loi sur le harcèlement sexuel

Publié Mis à jour
France Télévisions
Article rédigé par
France Télévisions

A la sortie du Conseil des ministres, mercredi 13 juin, Christiane Taubira a exclu toute amnistie pour résoudre le problème de la surpopulation carcérale. Elle a également donné des précisions sur le projet de loi pénalisant le harcèlement sexuel.

La ministre de la Justice a exclu, mercredi 13 juin, toute amnistie pour régler le problème de la surpopulation carcérale. "Vous connaissez la position du président de la République sur l'amnistie", a déclaré Christiane Taubira à la sortie du Conseil des ministres, à propos de l'avis du contrôleur général des lieux de privation de liberté, Jean-Marie Delarue. Il s'est prononcé en faveur d'une loi d'amnistie des peines "très légères" prononcées avant 2012 et non exécutées.

Concernant le projet de loi sur le harcèlement sexuel, Christiane Taubira a assuré que toutes les précautions juridiques avaient été prises pour que ce texte ne soit pas à nouveau censuré par le Conseil constitutionnel. "Il a été d'ailleurs examiné par le Conseil d'Etat, a t-elle expliqué. C'est un texte très opérationnel." Elle a assuré qu'il n'y avait pas de risque de confusion entre harcèlement sexuel et viol : "Ce sont des actes très différents, d'une gravité différente et sanctionnés différemment."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.