VIDEO. Réforme des rythmes scolaires : "Ça bloque de tous les côtés"

Selon le ministre de l'Education, "énormément de gens" s'opposent à cette réforme. Il cite notamment l'industrie du tourisme ou encore l'association des propriétaires de résidences secondaires.

Francetv info

Vincent Peillon peine à mettre en place sa réforme des rythmes scolaires. Invité du "Grand Jury" RTL/LCI/Le Figaro, ce dimanche, le ministre de l'Education a avoué que "ça bloquait de tous les côtés", en évoquant notamment l'industrie du tourisme ou encore l'association des propriétaires de résidences secondaires.

Le ministre de l'Education nationale Vincent Peillon a officiellement donné, jeudi 5 juillet, le coup d'envoi de la concertation sur l'éducation, dans le grand amphithéâtre de la Sorbonne (Paris). Cette concertation, "totalement inédite" selon M. Peillon, servira de base à un projet de loi d'orientation et de programmation prévue pour l'automne. La concertation était une promesse de campagne de François Hollande. Quatre groupes de travail traiteront de plusieurs thèmes: "La réussite scolaire pour tous", "les élèves au cœur de la refondation", "un système éducatif juste et efficace" et "des personnels formés et reconnus". A l'intérieur de chaque groupe seront abordées plusieurs thématiques, comme la priorité donnée à l'école primaire, la redéfinition du socle commun, la prévention du décrochage scolaire, les rythmes scolaires, la formation des enseignants, l'évaluation des élèves...

Le ministre de l\'Education nationale Vincent Peillon, le 26 juin 2012.
Le ministre de l'Education nationale Vincent Peillon, le 26 juin 2012. (BERTRAND GUAY / AFP)