VIDEO. Première colonie de vacances pour des enfants défavorisés

L'association La jeunesse au plein air leur a permis de passer des vacances à l'Ile aux Moines, dans le Morbihan.

France 3 - Dominique Dumas et Brice Baubis

Trois millions d'enfants et de jeunes de 5 à 19 ans, soit 25% de cette classe d'âge, ne partent jamais en vacances, et 10 millions ne partent jamais en séjour collectif, selon un rapport parlementaire publié début juillet. Mais grâce à l'association La jeunesse au plein air, 6 000 enfants ont tout de même pu partir en vacances cet été.

France 3 a suivi Manaïck et ses sœurs qui, pour la première fois, sont partis pendant quinze jours en vacances. Ils sont allés à l'Ile aux Moines, dans le golfe du Morbihan. L'opération a été rendue possible grâce à la solidarité et à la collecte de fonds dans les écoles (vente de timbres, vignettes).

Les colos ont connu leur âge d'or de l'après-guerre aux années 1960. A l'époque, l'Etat encourageait les départs du plus grand nombre possible d'enfants d'âge scolaire, pour un mois pendant l'été. Après un fléchissement dans les années 1970, elles sont redevenues à la mode dans les années 1980 avec le développement de courts séjours, notamment aux sports d'hiver. De nouvelles formes de séjours collectifs sont apparues, comme les séjours linguistiques à l'étranger, avec l'arrivée de sociétés commerciales spécialisées, aux côtés des associations traditionnelles. Un pic de fréquentation a été observé en 1995. Mais en 2011, le taux de départ des 5-19 ans en séjours collectifs de vacances de plus de cinq nuits n'était plus que de 7,5%, comparé à 14% en 1995.

Des enfants en séjour collectif à l\'Ile aux Moines, dans le Morbihan.
Des enfants en séjour collectif à l'Ile aux Moines, dans le Morbihan. ( FRANCE 3)