Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo Montebourg et Hamon "jouent leur carte personnelle"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Nathalie Saint-Cricq, chef du service politique de France 2, analyse la crise provoquée au sein du gouvernement par les critiques de deux de ses membres sur sa politique économique.

Arnaud Montebourg et Benoît Hamon ont accentué la pression, dimanche 24 août, sur le couple exécutif, dont la popularité est au plus bas. Les ministres de l'Economie et de l'Education, représentants de l'aile gauche du PS, veulent l'inciter à "infléchir" sa politique économique, marquée du sceau de l'austérité, à l'heure où François Hollande s'apprête à faire une série d'annonces. "Deux ministres (...) qui jouent les rebelles, attaquent frontalement l'Europe, la ligne du gouvernement, fragilisent François Hollande et Manuel Valls qui n'en ont franchement pas besoin en ce moment, c'est déplorable vis-à-vis de l'opinion et désastreux vis-à-vis de l'étranger", juge Nathalie Saint-Cricq, chef du service politique de la rédaction de France 2.

"L'exécutif ne peut pas laisser passer cela"

Pourquoi cette soudaine prise de position de Montebourg et Hamon ? "Ils jouent leur carte personnelle, la primaire à gauche en 2016 et la présidentielle en 2017, ils ne croient plus en François Hollande et veulent déstabiliser Manuel Valls, leur potentiel rival", analyse la journaliste politique. "Manuel Valls va sévir vite", juge-t-elle. D'ailleurs, Arnaud Montebourg a déjà été sévèrement rappelé à l'ordre dimanche par l'entourage de Manuel Valls, qui a estimé que le ministre avait "franchi une ligne jaune".

"L'exécutif ne peut pas laisser passer cela", conclut-elle. D'autant qu'après l'échec du Front de gauche aux européennes, Jean-Luc Mélenchon entend se relancer et passe à l'attaque contre François Hollande. Et que l'ex-ministre écologiste Cécile Duflot charge elle aussi le président socialiste dans un livre au vitriol. Et c'est sans compter les députés socialistes "frondeurs" qui apportent leur soutien à Arnaud Montebourg et Benoît Hamon.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.