Cet article date de plus de six ans.

Vidéo Les auto-écoles en grève pour dénoncer la loi Macron

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Des centaines d'auto-écoles ont mené des opérations escargot lundi 9 février en France, fustigeant le texte du ministre de l'Économie, qui brade selon elles le métier de moniteur.

La circulation était difficile ce lundi 9 février dans une quinzaine de villes françaises en raison d'un mouvement de grève des moniteurs d'auto-écoles. Ils protestent contre la réforme du permis de conduire.

À Lyon, l'opération escargot s'est étendue sur plusieurs kilomètres. Dans le viseur des moniteurs des auto-écoles, les dispositions de la loi Macron qui visent à réduire le coût et le temps de passage du permis de conduire. "Par rapport à la sécurité routière, ça risque d'être une catastrophe parce qu'après il n'y aura plus d'obligation de résultat. Nous sommes attachés aux résultats, à la valeur de l'enseignement et de notre politique", explique un moniteur au micro de France 3.

Le mouvement pourrait se poursuivre

Dans toute la France, les auto-écoles se sont fait entendre. En Ile-de-France, dès le début de la matinée, trois cortèges ont convergé vers Paris provoquant parfois un peu d'énervement chez les automobilistes : "Je suis désolé, mais bon, ce n'est pas une opération à faire à huit heures du matin", déplorait l'un d'entre eux.

Parmi les autres revendications, les auto-écoles s'opposent à la suppression du seuil minimum de 20 heures de formation et à l'évaluation via internet de leurs futurs élèves. Les moniteurs sont déterminés à poursuivre leur mouvement, mais le gouvernement a annoncé qu'il ne cédera pas à la pression.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.