VIDEO. La vidéoverbalisation arrive à Paris

Des caméras permettent, depuis mardi matin, de sanctionner à distance les conducteurs qui commettent des infractions. Elles sont expérimentées sur une quinzaine d'axes.

France 3 Ile-de-France - Fernando Malverde, Carla Carrasqueira

La vidéoverbalisation a débuté, mardi 2 avril au matin, dans les rues à Paris. Des caméras de vidéosurveillance permettent désormais de verbaliser à distance les conducteurs qui commettent des infractions dans les rues de la capitale. Ce dispositif est expérimenté sur une quinzaine d'axes. Il sanctionne notamment le franchissement de feux tricolores ou les stationnements gênants en double file ou sur les voies réservées aux bus.

Déjà expérimentée à Aix-en-Provence, Marseille, Nice, Chartres ou à l'aéroport d'Orly, la  vidéoverbalisation est loin de faire l'unanimité auprès des conducteurs parisiens interrogés par nos collègues de France 3 Ile-de-France. "On est fliqués", se plaint un automobiliste, qui ajoute : "On ne peut plus rien faire tranquillement." Un conducteur de deux-roues se plaint, lui, d'être une "vache à lait". Une autre conductrice dénonce le "côté voyeur" et "un peu Big Brother" de ces caméras.

Dans un premier temps, quatre opérations de vidéoverbalisation seront réalisées chaque semaine sur ces axes, avant une éventuelle montée en puissance progressive à l'été 2013, en fonction des premiers résultats.

Des caméras permettent de verbaliser à distance les conducteurs qui commettent des infractions, le 2 avril 2013 à Paris.
Des caméras permettent de verbaliser à distance les conducteurs qui commettent des infractions, le 2 avril 2013 à Paris. (FRANCETV INFO / FRANCE 3 ILE-DE-FRANCE)